Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 14:05

NOTES EN MARGE DE LA FOLIE DE ROLAND, DE MAX JACOB.

"Ce ne fut qu'au pays de Lune
et sur les ailes d'un griffon
qu'on lui apporta la raison."
(Mac Jacob, "La Folie de Roland", Derniers poèmes, Poésie/Gallimard)

Passé littéraire, épique ("roman de chevalerie").
Conte ("raconte"): le passé s'exprime par sa littérature; il peut donc dire vrai; il peut aussi mentir.
Présent de narration, présent de vérité générale (ce roman ne peut conter que ce qu'il conte, la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a).
Héros légendaires (Roland, Charlemagne).
Allitération ("fut"; "folie").
Lien entre présent de narration et passé légendaire ("raconte"; "fut atteint").
Mouvement, spatialisation ("courait les campagnes").
Lien entre perte du sens et pluralité des espaces parcourus.
Expression sous-jacente : "battre la campagne".
Expression de la folie légendaire, hyperbole de la violence (déforestation prodigieuse, dépeçage herculéen, enjambées de géant, force extrordinaire) : syntagme figé sous-jacent : "Roland furieux".
13 vers libres au sens classique (mélange d'octosyllabes, d'alexandrins, d'hémistiches), rimes.
Rêverie, merveilleux ("pays de Lune"; "les ailes d'un griffon").
Rappel du merveilleux médiéval des bestiaires où se côtoient animaux réels ("lion") et bêtes fabuleuses ("griffon").
Lien entre le merveilleux et le retour à la raison.
Vers 10: Intervention du narrateur.
La poésie fait souvent passer le narrateur pour un auteur.
Problème d'ontologie poétique : qui est cet auteur qui n'avance jamais que masqué ?
Religiosité, vocatif.
Confession ("quand je perds l'esprit"; "alors je me confesse")
Lien entre la perte du sens et le mal ("démon") illustré par l'extrême violence du Roland furieux.
Valeur d'exemple des vers 1 à 9.
Lien entre confession et humilité, lesquelles permettent le retour du "Bon Sens".
Non essentialité, extériorité de la "raison" qu'on "apporta" à Roland ; extériorité du "Bon Sens" reçu par la grâce de l'Eucharistie (communion, transsubtantiation).
Echange : Donne-moi le "Bon Sens" et je ferai de ce pain et de ce vin le corps du Christ.
La nourriture de l'esprit, un ensemble d'imaginaires dont le réel, la conscience, peut se faire une raison.
Opposition entre l'imaginaire nutritif et le réel déstabilisateur ("cent mille affaires").
La foi est-elle une affaire d'imagination ?

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 2 mai 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche