Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 15:06

PAYS DE LUNE

"Ce ne fut qu'au pays de Lune
et sur les ailes d'un griffon
qu'on lui apporta la raison."
(Max Jacob, "La Folie de Roland", Derniers poèmes, Poésie/Gallimard)

1.
Nos bibliothèques regorgent de passé, de l'épique des romans de chevalerie aux plaines grises des pages qu'on ne lit pas.

2.
Le passé s'exprime par sa littérature; il peut donc dire vrai; il peut aussi mentir.

3.
Le présent de narration tend au présent de vérité générale : ce roman ne peut conter que ce qu'il conte, la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a.

4.
Nous nourrissons l'ogre des signes avec les dépouilles de nos héros légendaires.

5.
J'apprécie l'allitération qui tisse le lien entre la forme"fut" et la "folie".

6.
Un roman est un présent évocateur d'un passé qu'éventuellement on prendra le temps de parcourir.

7.
L'expression "battre la campagne" réduit l'infini à une herbe entrecoupée de chemins sans fin.

8.
Un héros contrarié peut vite devenir un "Roland furieux". Ce qui le distingue de l'intempestif commun, c'est sa capacité à se sauver lui-même.

9.
J'aime, que je lis dans un poème de Max Jacob, l'expression "pays de Lune", pays qu'apparemment, on parcourt "sur les ailes d'un griffon".

10.
Je me souviens que dans les profondes forêts des romans médiévaux, on peut croiser le lion, le griffon, le chevalier errant et tant d'autres mi-folie mi-raison.

11.
Peut-on établir un lien entre le merveilleux et le retour à la raison ? La religion peut-elle être ce lien ?

12.
La poésie, cette fieffée menteuse, joue souvent ce tour de faire passer le narrateur pour un auteur.

13.
Problème d'ontologie poétique : qui est cet auteur qui n'avance jamais que masqué ?

14. La religion est fatalement exclamative, car comment s'adresser à quelqu'un qui n'est pas là et qui, si ça se trouve, ne vous écoute même pas ?

15.
L'Eucharistie relève-t-elle du troc ? Donne-moi le "Bon Sens" et je ferai de ce pain et de ce vin le corps du Christ (ou, à tout le moins, je ferai comme si).

16.
La nourriture de l'esprit, un ensemble d'imaginaires dont le réel - la conscience - peut se faire une raison.

17.
Sans doute il y a-t-il un imaginaire nutritif, puisqu'il y a un réel déstabilisateur.

18.
La foi est-elle une affaire d'imagination ? Ne serait-ce que croire en soi-même, des fois, franchement, ça paraît beaucoup.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 2 mai 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche