Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 05:12

NOUS DES COMME JE PEUX

1.
Un comme je peux, c'est ça qu'je suis.

2.
Dieu, quand il a fini de lire son livre, eh bien, il le recommence... Il a beau être dieu, il ne se souvient pas de tout... Dieu apprend son monde.

3.
Des fois, on a tant besoin de sommeil que nos yeux ferment nos corps.

4.
Quand même, je suis bien content de préférer les syllabes des poèmes aux bruits qu'ils font les autres avec leurs bouches à viande.

5.
Pour être vraiment haineux, il faut l'être en bloc. Dans le détail, des fois, on pourrait se fasciner.

6.
A force de chercher l'éclair dans un verre, on finit par s'y griller.

7.
Poing, foudre et faucon... Seigneur, quel blason !

8.
Et pourquoi donc que le devin n'aurait pas d'humour ? Que Cassandre ne rirait pas du fond de ses syllabes... Que le sorcier ne serait pas moqueur... Après tout, la foudre, c'est surtout de l'ironie.

9.
C'est en pensant aux autres que l'on fait des fautes; quand on se concentre sur soi, on est généralement plus prudent.

10.
Une maison : de l'ordre avec des bouches dedans... des bouches, des trous, d'l'entraille.

11.
Parfois, le Sphinx sort de son ombre pour aller participer à l'éphémère, à l'être persistant et élégamment vulgaire des autres.

12.
Le fou rire de Cassandre devant les murailles d'orgueil; le fou rire de Cassandre dans la grande mer des syllabes grecques.

13.
Et quand sa mâchoire se refermera, nous serons engouffrés.

14.
Antonin Artaud... malade de sa foudre peut-être... Artaud, radicalement autre, radicalement là.

15.
Le bec est par par les ailes comme la gueule est par la carcasse.

16.
Cheval ne vaut que par bataille et nous valons comme nous pouvons.

17.
Remuement des murmures... rouages des syllabes... mécanique des ombres... Le Sphinx, quel machin !

18.
Un sphinx à la porte. "Qui est-ce ?" demanda Cassandre (elle était encore bien petite).

19.
Des coups d'épée dans l'eau certes... mais qui troublent n'est-ce pas vos beaux reflets...

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 23 juin 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche