Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 11:58

QUATRE COUPS DE GRIFFE suivi de LE SAGE A DIT FLUTE

1.
Avec Hollande qu'a quasi tout foiré, et Sarkozy qui commence à sentir drôlement le bouc émissaire, c'est plus un boulevard qu'elle a, Marine Le Pen, c'est une Voie Royale...

2.
C'est bien d'envoyer des soldats en Afrique; ça épate la galerie pendant qu'on vend des armes de ci, de là, où ça, à qui, devinez...

3.
Le baccalauréat en contrôle continu ? Allons-y Folleville ! Sûr, on dépassera les 80% !... Des statistiques à la soviétique alors !... 99 % et des brouettes de recus je pressens !... Tous géniaux, tous épatants d'la comprenette, tous compétents du socle ! Même les pires bafouilleux du neurone, même les bras les plus cassés ! On aura, nous France, les chomdus les plus diplômés du monde !...

4.
J'ai un collègue, i s'épate soudain de découvrir que le monde est occulte ! qu'il y a complotance partout, que les banques tirent les ficelles des guignols politiques, et que les journalistes sont dans la caverne... Encore un effort, camarade fonctionnaire, et tu vas découvrir que c'est grâce à ce tout comploteux monde que tu peux éduquer tes mômes, t'acheter les bouquins à Péan et Plenel, et écouter des conneries pops.

LE SAGE A DIT FLUTE

1.
Des fois, je sais plus où me mettre... Alors, je me mets ailleurs... Mais c'est juste pour dire, je suis quand même encore pas là.

2.
"corps irréguliers plantés au milieu de nulle part"
(Théo Ribeton, "Les Inrockuptibles" n°967, p.60)

3.
Des fois, on se sent plus habité et ténébreux qu'on est, mais toujours moins que si nous nous laissions complétement ombrager.

4.
"la petite musique répétitive rythmant nos vies"
(Jacky Goldberg, "Les Inrockuptibles" n°967, p.59)

5.
"Mon coeur court après elle"
(Racine, "Andromaque", II,5, v.684 [Pyrrhus])

6.
"Mon coeur court après elle", et tire bien sa langue.

7.
Des fois, je m'obstacle, je m'obstine dans l'obscur, le bulbe que je m'obnubile, j'obtempère à mon génie qu'existe pas.

8.
Le sphinx, si on le laisse faire, i se met vite à visionner, à cassandrer ésotérique, à pondre du mythe à en faire baver des générations d'universités.

9.
L'humain, c'est plein de flèches et de chemins qui correspondent pas. A lui d'y débrouiller quelque chose dans c'te pelote.

10.
Le passé pâlit à faire peur; i s'translucide, i s'transparence, blanchit des ombres.

11.
Et voilà que l'homme-dé déboule sur le tapis... et comme d'hab "par hasard et pas rasé", qu'on dirait une citation de Gainsbourg.

12.
Le sage a dit flûte et tous prirent leur pipeau.

13.
La politique, ou l'art de jouer de l'orgue à pipeaux.

14.
Y en a, i s'tourbillonnent la bouilloire à neurones, i s'tribulationnent le chinois, i se cinochent la déconne, i s'auto-fictionnent, jouent à singe-le-Sphinx, et tout ça pour s'emberluer dans l'humanisme le plus fat.

15.
A mon avis, l'infini , il a commencé par le signe négatif, d'où tout le contrarié qu'on a, qu'on se contrecogne tout le temps.

16.
San-Antonio/Frédéric Dard dit quelque part que les humains sont tellement "perfides jusqu'à l'os" que "du vinaigre irrigue leur corps". C'est donc pour ça qu'ça fait tant d'salades.

17.
"tout bon, je me sens un appétit sexuel d'ogre à gros"
(San-Antonio, "Baise-ball à La Baule")

18.
Tant que les chevaux ne pourront pas jouer aux courses, bien des tuyaux resteront crevés.

19.
"Mes fureurs au-dehors ont osé se répandre"
(Racine, "Phèdre", III,1, v.741 [Phèdre])

20.
"Mes fureurs au-dehors ont osé se répandre"
Je les entends ah oui qui trépignent et grondent
Et crac ! a cassent tout ! Mes fureurs sont pas tendres.

21.
Dès que j'attrape un esprit sérieux, je le patafiole, le ridiculise, le billevèse, puis quand il est bien cloué du bec, je le jette, n'y trouvant plus aucune utilité.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 21 juin 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

Recherche