Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 08:55

LE LONG D'ARBRES DE PLUS EN PLUS LOINTAINS
1.
Dans "Ma vie", de Henri Michaux, y en a un, i s'artrouve comme qui dirait sans lui sa vie... C'est qu'ça file... C'est qu'ça file...
2.
En trois secondes... Nous voilà trait de plume... Clic de souris... Deleted.
3.
Quand on a ses forces, faut s'efforcer de les garder; ne les jeter toutes dans la bataille qu'en cas de fuite de son ombre.
4.
Chaque seconde, cette étincelle de passé qui file dans la nuit, le long d'arbres de plus en plus lointains.
5.
Quand le miroir se met à grouiller, y a pas - y a trop de spectres ici - faut sortir.
6.
J'ai la tête de cheval aux yeux révulsés qui me dure; faudrait que je me réveille, que je retrouve le jockey perdu.
7.
Elle s'a puzzlée dans la mirance et les fils des marionnettes qui s'cassent l'un après l'autre; elle a perdu son rôle dans la grande illusion.
8.
Quand le miroir se met à grouiller, y a pas - y a trop de vivants ici - faut sortir.
9.
Quand vous sortez, n'oubliez pas de ramener votre âme.
10.
J'ai mis mon bureau à bouillir; des corbeaux en ont jailli, le bec plein de paroles; on aurait dit que mon ombre s'était mise à causer.
11.
La solitude distrait des autres, et puis c'est mieux pour s'engueuler et se tenir tête.
12.
De loin très loin, l'espèce humaine, une colonie de bouches tellement voraces qu'ayant tout goulaffé, elle finira par disparaître.
13.
Vous avouerez quand même, seigneur, que c'est drôle d'avoir pensé à ces bipèdes pour y ranger votre collection d'âmes...
14.
J'aime bien ce "Je suis impossible mais je suis" que j'ai trouvé dans un livre d'André Glucksmann.
15.
"Je suis impossible mais je suis" dit dans le rêve son résident.
16.
Nous chérissons le possible et regrettons le réel. Aussi la modernité nous accorde des compensations qui ne font qu'aiguiser nos appétits.
17.
L'autre, temps passé, contretemps, bon temps, temps perdu, ou gagné; l'autre, temps filant son espace, tigre dans un tapis.
18.
Quand on laisse vagabonder sa fantaisie, il ne faut pas s'étonner qu'elle finisse par se promener toute nue.
19.
"Le siècle suivant [le nôtre donc] sera celui des pédagogues; Staline les nomme "ingénieurs de l'âme"; il est mort, eux non."
(André Glucksmann, "Les Maîtres penseurs", "Pourquoi je suis si savant")
20.
Avez-vous déjà trinqué avec un ornithorynque autour d'un buffet jambon, salade de pommes de terre ?
Patrice Houzeau
Hondeghem, le 26 octobre 2014.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche