Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 04:05

PORTE-FANTÔMES
1.
Le saviez-vous ? On ne peut parler du silence sans le rompre.
2.
Y en a aussi, les malheureux, qui se rompent le silence et les os.
3.
Son ombre, toute notre existence tourne autour de celle-là, avec laquelle on s'escrime à ne faire plus qu'un, jusqu'à ce que l'on finisse par y glisser.
4.
L'Histoire, cette suite de consciences abolies.
5.
La morale ne peut être contrainte que par le droit. La démocratie est une tension entre l'éthique et la loi.
6.
Aujourd'hui, je n'ai pas dîné avec mon spectre; nous n'avons pas partagé les dépouilles de nos amis respectifs.
7.
20 octobre : il fait beau; le prince flâne, musarde, s'attarde à l'été comme s'il était amoureux de quelque indienne.
8.
Téléphoné ce matin à Picasso, en vain... Rimbaud et Cioran n'ont pas plus répondu... Où sont-ils tous ?
9.
Déjeuné avec A. et F., à la bonne franquette et dans une vraie gentillesse, énergie de leurs filles, talent de Talou, vivacité, peinture.
10.
J'écoute les "Pages arrachées au Journal de Michel Leiris" lues par Jean-Louis Trintignant, imagine que je devrais tenir un journal imaginaire. Du reste, c'est sans doute ce que je fais.
11.
Ce n'est pas aujourd'hui que je relirai mon essai sur Baudelaire. J'en ai perdu le manuscrit. " Peu importe ! Je récidiverai !" dis-je en imitant Fantômas.
12.
Dans les "Pages arrachées du Journal de Michel Leiris", j'aime bien ce qu'il écrit du jeu d'échecs et des "sillons" façon "canaux de Mars", qui, en fonction des pièces jouées, ajustent leurs espaces.
13.
Rien de moins inscrit que moi dans le paysage poétique actuel; je m'en moque, m'en alexandrine le coquillard avec la plume à Villon, et laisse ça aux chasseurs de palmes.
14.
On finit toujours par perdre son duel contre soi; il faut bien dire aussi que l'arbitre est de parti pris.
15.
C'est Céline, je crois, qui disait que la vraie, la seule inspiratrice, c'était la mort; quand je vous disais que l'arbitre était de parti pris.
16.
Reçu la visite de Quidam Néant qui m'a reproché de ne plus écrire que des brefs, forme impubliable et qui n'intéresse quasi personne.
17.
Reçu un appel me demandant mon avis sur l'avenir du métier de facteur.
18.
Me suis souvenu cette nuit que, alors que j'écrivais, j'ai ressenti la présence de Madame x; ai pensé que c'était le vent, ai pensé qu'elle devait être là pourtant.
19.
Le silence est porteur de fantômes; c'est pour ça qu'on a inventé Wagner et toute la robinetterie à tintouin moderne.
20.
En début d'après-midi, j'ai cherché mon Grateful Dad; j'ai fini par le retrouver qui chantait du blues pour les oiseaux des champs. Il avait l'air bien épouvantail.
21.
L'ennui vient de ce que l'on ne pense pas à tout ça qu'on a à faire; y pense-t-on qu'à l'ennui s'ajoute le blues, le spleen, voire la déprime.
22.
Tomber amoureux, c'est se charger d'un tas de choses qu'on est censé faire avec le sourire.
Patrice Houzeau
Hondeghem, le 20 octobre 2014.

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans FANTAISIES SPECULATIVES
commenter cet article

commentaires

Recherche