Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 16:16

STOMP STOMP STOMP

 

1.
Le cénacle à goules

Restaurant et toutes ses mâchoires entourées d'habits.

 

2.
Les pleins d'yeux sont aussi pleins d'visages pis qui vous envahissent la nuit.

 

3.
« Les visages, les chapeaux, les mains tressautent dans le métro fétide et grondant » (John Dos Passos traduit par Maurice-Edgar Coindreau, « Manhattan- Transfer »)

 

4.

Les chapeaux volaient, avec des têtes dedans, renfrognées, grognonnes, ridées pommes, en sang.

 

5.

Et les ramasseurs de mains perdues dans les champs, les a-t-on peints ?

 

6.

- Qui est là ?

Ce n'est que moi me répondis-je.

 

7.

- Vous a-t-on répondu ?

- Non.

- Vous ne savez donc toujours pas qui vous êtes ?

- Si. Je suis celui qui ne sait pas.

- Ah ! Un humain, il ne manquait plus que ça.

 

8.

Dans la ville

Le métro et dans le

Métro les gens et dans les gens

Leurs âmes méduses susurrantes.

 

9.

Fétide gueule et grondant chien noir, boule d'organes aussi absurde et nécessaire que son maître.

 

10.

Toute cette somme de cela où vous mouvez votre ça sous une pluie de moi moi moi.

 

11.

Et le bruit - stomp stomp stomp - de ses pas - stomp stomp stomp - dans la nuit - stomp stomp stomp – s'estompa.

 

12.

« Et l'amour qui s'en vint aux bords océaniques,

Où le ciel serait grec si toutes étaient nues,

Y pleure d'être dieu encore et inconnu. »

(Apollinaire, « Epousailles »)

 

13.

Pleure ! dit la nuit au jour, pleure pour les enfants que tu ne reverras pas et qui n'étaient même pas les tiens.

 

14.

Encore ! dit l'être à l'étant Donnez-moi encore des preuves que je suis.
 

15.

Le monde, par définition, est plein de gens qui n'ont rien à y faire. Quant aux autres, ils n'existent pas.

 

16.

Il tombe ça tombe il

Pleut des clins d'oeil pour personne.

 

17.

Pardonnez mon hérésie : aux clins d'yeux je préfère les clins d'oeils.

 

18.

Le temps n'est que tant que.

 

19.

Des nappes de synthé du groupe Archive, je m'attends des fois à voir surgir quelque spectral brick et ses marins sonores.

 

20.

Comme les dieux doivent s'ennuyer d'être tout seuls.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 8 octobre 2014.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche