Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 10:56

JE DORS AU LOIN CHEVAUCHE UN ROI

1.
Stupéfaction à l'idée qu'il achète une maison de campagne, lui qui s'ennuie s'il n'a pas le dzim boum tintouin de la ville pour l'énerver.

2.
Des nouvelles qu'on en est tout incrédule ! L'autre monde débarque dans le réel ! L'être autre ! La quatrième dimension en live !

3.
Là-bas d'un bout de l'année à l'autre bout du chemin à chaque bout de semaine qu'on pourra mettre les bouts.

4.
- Et où est-ce ?

- Est-ce que je sais moi, qui ne sais déjà pas où j'ai mis le chapeau que je portais ce matin ? 
- Mais vous ne portiez pas de chapeau ce matin…

- Je ne vous le fais pas dire.

5.
« Le jour se leva, humide et triste »

(Agatha Christie traduit par Michel Le Houbie)

6.
« Le jour se leva, humide et triste » ; d'ailleurs, il avait la crève et comme il se leva du pied gauche, la journée fut grise du gris de l'aube au gris du soir.

7.
« Rien ne plaît davantage à ce qui existe que le fait qu'exister doit avoir un sens. »
(Adorno, « Minima Moralia » trad. E. Kaufholz)

8.
Parfois, un fleuve de ténèbres coule dans le sens, cherchant, de toute sa force, de toute son absurde force, à s'en emparer.

9.
Quels que soient les péchés de l'humanité, le châtiment est aussi aveugle que la foudre qui frappe l'enfant et épargne l'assassin.

10.
Celui qui est capable de comprendre ce qui s'agite en lui est bien près de comprendre le sens réel du mot « ténèbres ».

11.
« Ces observations, sur ce que l'homme a été, sur ce qu'il est aujourd'hui, conduiront ensuite aux moyens d'assurer et d'accélérer les nouveaux progrès que sa nature lui permet d'espérer d'encore. »

(Condorcet, Esquisse d'un tableau historique du progrès de l'esprit humain)

12.
Connaître une chose ne veut pas dire qu'elle va en soi s'améliorer. On a beau disserter sans fin sur l'humain, on ne l'empêchera pas de courir à sa perte.

13.
Nos organes nous remuent et nous croyons que c'est notre raison.

14.
Ne pas sous-estimer les autres ; ils ont du génie fût-il mauvais.

15.
Belle définition de la singularité entendue dans l'émission « Hors-Champs » de Laure Adler sur France Culture : « C'est encore un autre monde dans un autre monde » (je cite de mémoire une phrase de Pierre-Henry Salfati).

16.
«l'accomplissement de son plan est l'histoire universelle. Saisir ce plan, voilà la tâche de la philosophie de l'histoire ».

(Hegel, « La Raison dans l'histoire » trad. K. Papaioannou)

Évidemment, si on présuppose qu'il y a un sens à cette suite de bruits et de fureurs disputée par des idiots, on finit toujours par y trouver quelque chose qui a l'air de faire sens ; et c'est là que les Athéniens s'atteignirent.

17.
Mea culpa : je croyais que le truc de « l'histoire racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien » était dans Hamlet, alors que c'est dans Macbeth ; mais c'est de Shakespeare quand même.

18.
Entendu sur France Culture, je cite Pierre-Henry Salfati, « Qu'est-ce qu'un dieu ? - C'est celui qui peut dire non. » Autrement dit, c'est celui qui oppose un absolu à un absolu.

19.
Je dors
Je dors avec moi
Je dors au loin chevauche un roi
Je dors avec mon cheval dans la prairie

Je dors avec mon amie partie
Je dors avec la maison qui s'estompe
Je dors avec les visages qui se brouillent
Je dors avec un vieil air de jazz
Je dors avec l'intro de Dazed
And Confused
Je dors avec une cymbale et son stomp stomp stomp

Je dors avec une flûte d'os qui gazouille
Je dors avec mon cœur qui dort
Je dors sous le regard aveugle des morts.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 23 janvier 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans fantaisies
commenter cet article

commentaires

Recherche