Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 13:44

UNE HISTOIRE DRÔLE AU MILIEU D'UN FOURBI

1.
« C'était, dans la nuit brune,
        Sur le clocher jauni,
                   La lune
Comme un point sur un i »
(Alfred de Musset)

2.
Que donc, je me bilboquais la pensance, arpentant la ville aussi déserte que tête de mort dans un placard condamné et que

« Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte » (Maupassant)


bien qu'aussi que quelque chien chouine long loup au fond d'là-bas d'la ville.

3.
Que soudain, je savions point d'où que j'étais cause que

« Sous les noirs acajous, les lianes en fleurs,
Dans l'air lourd, immobile et saturé de mouches »
(Leconte de Lisle)

pendouillaient jusqu'aux souches oùsqu'elles se foutassaient en boulasses de p'lotes : d'où qu'j'étais donc ?

4.
Sur les toits, des perroquets, que Leconte de Lisle affuble de querellerie splendide, captain-haddockaient de grands crics qui croquent. Les singes pleins de faroucherie gueulaient itou et tout zigzagant dans les gouttières.

5.
J'étais pus dans la rue, j'étais plus dans ma ville, j'avais versé dans l'ailleurs, dans l'là-bas ; ici n'avait plus la même tête.

6.
Etais-je dans « le rêve du jaguar » ? Dans le « trouble » des « grands lézards » et toutes ses tropicalesques, au Leconte (lequel était de Lisle comme Jean de La Fontaine, et ma postière d’Issy-les-Moulineaux) ?

7.
Aurais-je zété ellssedifié, envoûté, empapaouté, cauchemardé par quelque sorcier caché ? Serait-il que je ne sois même plus moi.

8.
Là je parenthèse pour citer Jean-Louis Murat dans « Col de La Croix-Morand » : « Un sentiment si lourd qu'il m'enterre, mon amour ». Si.

9.
Devant tout ce tropical tintouin, j'avais plus qu'à retirer l'échelle en espérant rester accroché au pinceau.

10.
C'est des fois qu'c'est comme s'ils étaient écrits en deux langues, les bouquins, la langue des étant humains et la langue des autres dieux.

11.
Des fois qu'on n'est qu'sous ses paupières, à recycler l'passé en hallucinance.

12.
Des fois qu'le môme rentrerait tout ouinant dans la cuisine, et qu'on entendrait des nom di djou dans l'fond du pavillon.

13.
Des fois qu'sa daronne au ouinant moutard inquisiterait sur la cause du niagara.

14.
Qu'alors le kid répondit que son fati s'estot fouti un coup d'marteau sur l'un d'ses dix attrape-cerises.

15.
Qu'il n'y a pas d'quoi crailler des rivières qu'elle répondrait la mère, qu'au contraire, ça aurait dû l'esclaffer, qu't'aurais dû rire, môme !
- Mais c'est qu'est-ce j'ai fait, qu'il répondit Tony.

16.
« Je ne croyais pas, certes, que tes édits eussent tant de pouvoirs qu'ils permissent à un mortel de violer les lois divines : lois non écrites, celles-là, mais intangibles. »
(Sophocle, « Antigone » traduit par R. Pignarre, [Antigone à Créon])

17.
Moi, Antigone, elle me fait tartir avec ses lois divines qu'un mortel ne doit pas violer que sinon elle préfère crever la gueule ouverte. Une paire de claques, oui ! Et retour au lycée, la morveuse, à préparer sciences pos, et puis sortie de là, se marida avec un jeune et têtu ténor d'un parti en vogue, et puis ça fera la blague.

18.
Les dieux, Antigone, les dieux ont l'élégance, ou la prudence, de se contenter d'être.

19.
La noye ruminait, black la vache, avec d'la queue en cadence à valser les astres, et des effets de rien qui lui zébraient les oculaires.

20.
La noye passant du blou au black, miss-la-lune, en accrochant son bas à un vieux clocher jauni rouilli roussi poussi un cri iiiiiiiiih qui bien que muet produisit son effet.

21.
« Tous ceux qui feront de la télévision devront, volens nolens, prendre conscience qu'ils ont un rôle d'éducateur du seul fait que la télévision est regardée par des enfants et des adolescents. »
(Karl Popper, « La télévision : un danger pour la démocratie, traduit par C. Orsoni, in Michel Onfray, « Antimanuel de philosophie », Editions Bréal)

22.
Dès qu'on interventionne dans le réel, on sert d'exemple. Et vu qu'on n'est pas des saints, ou qu'on les a faciles, la gourance et la fourvoyance dans l'maladroit, autant guignoler gentiment, sous peine de faire pire que mieux.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 28 juin 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche