Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 09:24

ARICIE A L'HERBE ROUGE

 

1.

« Elle approche; elle voit l'herbe rouge et fumante »

(Racine, « Phèdre », V,6 [Le récit de Théramène])

 

2.

Aricie s'arrive ici, ici s'arrime s'approche s'aperçoit que. Sa bouche alors s'ouvre sur un Ah qu'on n'entend pas (en ce temps-là, les films étaient déjà muets).

 

3.

Aricie, si si ! C'est elle, là, qui s'y colle, franchi qu'elle a un tas de rimes, Aricie s'arrime ; c'est qu'ça rime alors.

 

4.

Aricie, la Sissi d'Hippolyte, a s'anime, a s'arrive ici, a s'arrime après qu'elle a franchi les rimes « ravi/servi » ; « réservée/arrivée » ; « courroux/époux » et elle en est à « fumante », la charmante enfant.

 

5.

Aricie, l'amante, la charmante, l'arrivante soudain a se lamente car elle voit l'herbe rouge.

 

6.

Car elle voit l'herbe rouge (par ailleurs c't'un roman de Boris Vian, mais si vous croyez qu'Aricie a envie de lire, de rire, elle qui est au pire).

 

7.

Car elle voit l'herbe rouge dans l'décor (herbe en carton peint d'un rouge maquette), et pis elle a même pas l'air de faire son âge, la comédienne étant trop âgée déjà pour une si antique jeune fille.

 

8.

Aricie arrivée, vite désolée épouvantée écœurée dégoûtée prise de nausée, illico se met à dégueuler sur la scène du théâtre français.

 

9.

Les Bienveillantes arrivent alors avec leurs moustaches, leurs regards farouches et leurs dont on se demande pour qui sont ces serpillières qui font rien qu'à siffler.

 

10.

Les Bienveillantes (« hante, hante, hante » fait l'écho en s'éloignant) nettoient la scène du théâtre français. Applaudissements du public.

 

11.

Aricie sonnée comme une armoire à glace (je ne sais pas pourquoi d'ailleurs, mais c'est comme ça que je me visionne la scène)

 

12.

Aricie sonnée comme une chaînette brisée, voit l'herbe rouge et fumante (je sais pas comment ils ont fait pour faire fumer l'herbe ; zont dû employer des nains intermittents du spectacle, à leur faire fumer de l'Antigone têtue ou de l'Ariane, le tabac des jeunes femmes solitaires)

 

13.

Aricie sonnée comme une glace à la fraise s'hystérise stride siiirènulule à la vue d'Hippolyte tronçonné.

 

14.

Hippo… Hippo… Hippopo balbutie-t-elle en grec ancien à la vue d'Hippo, d'Hippo, d'Hippopo, d'Hyppolyte en tranches débité.

 

15.

« Traîné par les chevaux que sa main a nourris »

(je cite ici le récit de Théramène mis en vers français par Jean Racine), et Hippolyte n'est plus que plaies et bosses et ouyouyouille.

 

16.

Aricie constatant la chose devient toute chose et les choses étant ce qu'elles ne peuvent qu'être, Aricie crie que la vie est mal faite, qu'elle perd la tête et quoi qu'c'est que ce très sanglant sac d'os ?

 

17.

Un tout dépiauté gît dans une herbe rouge et fumante, what a pity, et là-dessus, elle s'en prend au « monstre furieux » des vers fameux, lui balançant à la tête les œuvres complètes de Racine, suivies par celles de Victor Hugo, suivies par soixante et un volumes de Philippe Meirieu.

 

18.

Quoi qu'est-ce que ce « monstre furieux » ? C'est çui qu'a combattu Hippo, Hippo, Hippopo, Hippolyte.

 

19.

« Son front large est armé de cornes menaçantes ;

Tout son corps est couvert d'écailles jaunissantes. »

(Racine, « Phèdre », V, 6)

 

20.

« Indomptable taureau, dragon impétueux,

Sa croupe se recourbe en replis tortueux. »

(Racine, « Phèdre », V, 6)

 

21.

« Ses longs mugissements font trembler le rivage.

Le ciel avec horreur voit ce monstre sauvage. »

(Racine, « Phèdre », V, 6)

 

22.

On remarquera qu'au XVIIème siècle, le ciel avait des yeux ; d'où parfois des pluies de lunettes.

 

23.

Donc, irritée, Aricie agonit de littérature le furieux à cornes. Le soufflant, ne demandant pas son Oreste, s'en fut, et s'alla couler en père peinard au lac dit Loch Ness, là-haut, tout là-haut, au pays des toges à carreaux et des instruments qui chouinent, les jours anciens du reste de son âge.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 11 juillet 2015.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche