Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 11:54

DROLATISMES EN JUILLET

 

1.

En allemand, « Die Kühe kommen vom Brunnen », mais « Die Kinder kommen aus der Schule », sinon les vaches seraient trempées comme des soupes.

 

2.

« et toutes les femmes vêtues de blanc

sont dévorées par les portes cochères »

(Roland Boyez, « Le temps le lieu »)

 

3.

Que les portes cochères dévorassent, cela ne m'étonne pas. Quant à l’œil-de-bœuf, franchement, je lui trouve un drôle d'air louche.

 

4.

« J'aurais jamais cru que je pouvais tenir dans l'intérieur une tempête pareille... »

(Céline, « Mort à crédit »)

 

5.

Le genre ressac que j'eus… du poulpe dans les rattrape-fuyantes… pieuvre dans la grise, je langoustais d'envergure ; je homardais féroce.

 

6.

« Préparez-vous, madame, à voir de tous côtés

Voler vers vous les cœurs par Thésée écartés. »

(Racine, « Phèdre », II,1 [Ismène])

 

J'admire cette escadrille, cet envol de cœurs au plafond du palais.

 

7.

« Quel est l'étrange accueil qu'on fait à votre père »

(Racine, « Phèdre », III,5 [Thésée])

 

8.

« Quel est l'étrange accueil qu'on fait à votre père »

En m'jetant à la tête moult pommes de terre

En salade, en salade et pis en vinaigrette ?

 

9.

« Le pas est constamment en avance d'une silhouette »

(Alain Zecchini, « Temps d'être »)

 

10.

Même faux, même perdu, « le pas est constamment en avance d'une silhouette ».

 

11.

« Quand elle passait d'une pièce à l'autre, ça faisait comme un vide dans l'âme »

(Céline, « Mort à crédit »)

 

12.

Des fois, du vide dans l'âme… du coup d'froid lui glissant d'dans… comme pour l'emporter au loin et au diable.

 

13.

« Une forêt pour toi, c'est un monstre hideux.

Le songe et le réel s'y mêlent tous les deux. »

(Victor Hugo, « Le songe et le réel »)

 

14.

« Le songe et le réel s'y mêlent tous les deux »

Qu'on sait plus oùsqu'i sont, dis, oùsqu'i sont nos yeux.

 

15.

« Du reste des mortels je vivrais oubliée ! »

(Racine, « Phèdre », V,1 [Aricie])

 

16.

« Du reste des mortels je vivrais oubliée » : je me demande combien de jeunes filles déçues se sont dit ce vers, la nuit, le jour, entre deux heures de cours.

 

17.

Lors, le Christ en croix s'envola ; et c'est depuis ce temps tout ça que les corbeaux sont si fidèlement intelligents.

 

18.

La Marquise, la trop exquise, sortit sa chienne Sotie à cinq heures, « l'heure de la madeleine », ne manquait jamais de préciser le jeune Marcel, qui de cette jeune femme au petit chien tomba follement amoureux, dès qu'il aperçut ses moustaches et qu'elle pissait debout.

 

19.

Alors qu'un silence effrayant régnait, une petite mélodie idiote lui passa par la tête, et se mit à tourner en boucle en boucle en boucle.

 

20.

Comme sa bouche lui demandait ce qu'elle faisait là, sa main droite lui fit un petit signe en forme de malice, avant de s'enfuir par le corridor.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 11 juillet 2015.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche