Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 17:22

FIFRELINS PEUT-ÊTRE MAIS TENACES

1.
« Je t'en ficherai moi du “d'autant plus glaçant qu'il était parfait“ » qu'elle râlait Zut en préparant sa tarte à la crème pour écrivain d'la rentrée littéraire.

2.
Non, Monsieur Houzeau, Lady Gaga n'est pas une académicienne française célèbre pour, je vous cite, « Schmol ou les Chaussettes sauvages, Histoire du rock français ».

3.
« Blancheur au couchant, lueur au levant ;
Ici crépuscule, et là clair de lune. »
(Victor Hugo, « Choses du soir »)

Echo, le u d'la lune illunant lueur et couchant.

4.
Zut des fois elle jacte et agace comme d'une flûte qui n'en finirait plus de fifreler sa même série de notes tenaces.

5.
« Ah ! qu'il s'en aille, lui, la gorge cravatée
De honte, ruminant toujours mon ennui, doux »
(Rimbaud, « L'homme juste »)

6.
Zut des fois a rumine des ennuis, pis qu'elle les crache en longues salives et chiens noirs, et yeux de foudre, et mains dans les poches.

7.
« Tu fermeras l’œil, pour ne point voir, par la glace,
            Grimacer les ombres des soirs »
(Rimbaud, « Rêvé pour l'hiver »)

8.
Pis, rimbaldienne en diable, Zut « par la glace » fait « grimacer les ombres des soirs » qui sont plusieurs depuis qu'elle polychronique, la Zut.

9.
« Âme sentinelle,
Murmurons l'aveu
De la nuit si nulle
Et du jour en feu. »
(Rimbaud, « L'Eternité »)

10.
Scherzo a « l'âme sentinelle » et s'attend toujours à voir sortir d'une « nuit si nulle » quelque « jour en feu ».

11.
En sa capitale de flammes, Satan; du spéculatif, du prince tranché, du massacre des innocents, voilà comme il déjeune et lit son journal.

12.
Le monde est-il la proie des chiffres ? Notre avenir se joue-t-il dans les poches des spéculateurs et le secret des banques ?

13.
De cette forêt de chiffres, quel genre de secte va-t-il finir par en sortir ? Quelle religion d'assassins ?

14.
Scherzo, de ce rire noir dont on fait les bandeaux sur l’œil, les regards et les blasphèmes. Il n'est pourtant qu'un bouffon, un peu d'ombre sur vos pas.

15.
Scherzo parfois bouffonne le Dictateur Ach ! Fantaisie, quand tu nous tiens fait-il, la main sur son flanc droit et contemplant le monde.

16.
« Le doux regard de ma Dame
Me fait espérer sa pitié »
(Adam de la Halle, « Le doux regard de ma Dame... »)

17.
Je t'en ficherai moi du « doux regard de ma Dame » fait Zut en se collant des mirettes du tonnerre à stopper net les pacemakers.

18.
Si ça se trouve la nature est un long processus d'autodestruction, un poison dont l'humain serait l'antidote… Euh, j'suis pas sûr.

19.
« Matin moqueur,
Au-dehors tout est rose.
Mais dans mon cœur
Règne l'ennui morose. »
(Charles Cros, « Romance »)

20.
En bon bouffon, on a beau avoir le « matin moqueur », avec tout c'tout-ci tout-ça du réel, on n'est quand même que l'sujet du morose et du pas drôle.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 26 août 2015.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche