Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 01:30

SUR UN VIEIL AIR DE FRANCE ET UN VERS DE RIMBAUD

 

« En mangeant, j'écoutais l'horloge, - heureux et coi. »

(Rimbaud, « La Maline »)

 

A mettre en musique de chœur accompagné de

Bonnes bidouilleries électro-acousmatiques

Fort propres à étrangéïser tout ça tout en

Veillant à ce que ça ne traîne pas trop en

Longueur car rien de plus ennuyeux que les

Pièces expérimentales qui n'en finissent +

 

Donc :

 

En m'en en m'en en m'en foutant en mentant

En m'en en m'en foutant en mentant itou et

En pensant que le son an évoque le vent en

En m'en foutant vous dis-je j'en j'en j'en

J'entends le loup le renard et la belette

J'entends le loup et le renard chanter.

 

En m'en en m'en en m'en foutant en mentant

En m'en en m'en foutant j'ai coup dans mon

Nez sais-tu j'écoute et l'or loge heure oh

Mon heure quand viendras-tu Jeanne o scour

J'entends le loup le renard et la belette

J'entends le loup et le renard chanter.

 

En m'en en m'en en m'en foutant en mentant

M'entendez-vous l'or leurre loge et quoi ?

L'heure Laure d'où qu'elle est et moi suis

Coi et moi suis quoi filou m'entendez-vous

J'entends le loup le renard et la belette

J'entends le loup et le renard chanter.

 

En m'en en m'en en m'en foutant en mentant

L'or loge heureux et coi et ça vous ennuie

Tant qu'ça si j'suis si coi en écoutant le

Temps qui passe aussi de vieilles chansons

J'entends le loup le renard et la belette

J'entends le loup et le renard chanter.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 22 août 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans VERS JUSTIFIES
commenter cet article

commentaires

Recherche