Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 21:37

LE PASSÉ EST UN SPHINX TENACE

 

1.

« Que la vraie vertu, c'est dans les temps difficiles qu'on va la chercher, et dans les temps paisibles, ce ne sont pas les hommes vertueux qu'on recherche, mais ceux qui par les richesses ou la parenté ont plus de popularité. »

(Machiavel traduit par Fontana et Tabet, « Discours sur la première décade de Tite-Live », Livre III, Chapitre 16, NRF, Gallimard, 2004).

 

Ouais, sauf que des fois, « dans les temps difficiles », les gens vont quand même chercher d'ces épouvantables...

 

2.

L'oeil n'est pas le conquérant du réel, mais son espion.

 

3.

L’œil l’œil l’œil l’œil l’œil l’œil l’œil

L’œil pas le conquérant du réel l’œil son

Espion l’œil l’œil son espion l’œil l’œil

 

4.

Le passé est un sphinx tenace. Il persiste à parler par énigmes et à défendre sa cité contre les barbares et les imbéciles.

 

5.

Sphinx sphinx sphinx sphinx sphinx sphinx sphinx

On dirait l'appel d'un drôle d'oiseau antique ce

Son clair qui grince grince grince grince grince

dans l'air

 

6.

Le réel est plein d'experts qui ne se trompent qu'afin que d'autres experts les contredisent.

 

7.

On nous dit partout qu'il faudra bien changer notre mode de vie. L'humain ne changera pas. Il a déjà élu sa fin.

 

8.

Parfois, j'ai envie de dire au politique qu'il peut toujours courir s'il croit que je vais changer la paille de mon œil pour la poutre du sien.

 

9.

Je parierais assez volontiers que plus d'un politique se prétend beaucoup plus pratiquant qu'il n'est croyant.

 

10.

Au contraire des idéologies, et même si elle est rarement populaire, la lucidité ne se démode pas.

 

11.

En politique, il y a tellement de fumées sans feu, que l'on va finir par recenser des cas de combustion spontanée.

 

12.

Dans l'partout des hommes, les ailleurs sifflent les là-bas, se multiplient l’œuf, s'étouffent et s'entrebouffent.

 

13.

L'partout des hommes tant tant tant y en a

Des ailleurs y sifflent y persistent qu'ça

S'multiplie l’œuf et tant tant tant y en a

Que tous s'étouffent s'entrebouffent tous.

 

14.

J'ai beau regarder la lune par la fenêtre, elle groove jamais, c'te pâle patate, comme le « Yellow Moon » des Neville Brothers.

 

15.

Quand un politique en appelle à en finir avec les « oppositions stériles », gaffez qu'des fois c'est pour nous faire manger d'la couleuvre.

 

16.

Couleuvre couleuvre couleuvre gaffez des fois

Quand il vous dit l'énarque qu'il faudrait en

Finir avec les « oppositions stériles » qu'il

S’apprête à vous la glisser dans le gosier sa

Couleuvre couleuvre couleuvre gaffez des fois

 

17.

Ce qu'ils appellent « interdisciplinarité », souvent, ce n'est que « saupoudrage », émiettement des savoirs.

 

18.

Les politiques sont des élèves méritants : ils apprennent par la répétition de leurs erreurs ; parfois même, ils trichent.

 

19.

« Un tic-tac froid rit en nos poches »

(Jules Laforgue, « Complainte des Mounis du Mont-Martre »)

 

Se fout de nous l'Chronos, pis nous ronge les osses.

 

20.

« Un tic-tac un tic-tac un tic-tac un tic-tac

froid froid froid froid froid froid froid tic

tac rit en nos poches » écrit Jules Laforgue.

- Ou presque.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 25 octobre 2015.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans FANTAISIES SPECULATIVES
commenter cet article

commentaires

Recherche