Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 03:56

COLERINES

1.
« La honte de cent rois, et la mienne peut-être » i dit le Mithridate à Racine, qu'nous en partageons donc, avec ceusses de l'absolu.

2.
« Ah ! Que viens-je d'entendre ? » s'interroge quelque Pharnace ; c'est ce que je me demande aussi, d'autant que je m'assourdis avec le temps.

3.
Ah ! avoir autant d'oreilles, autant d'yeux, qu'il y a de choses à entendre et à voir.

4.
Savoir tout ce qui se passe dans nos cœurs… ça nous ferait une drôle de jambe phénoménomachin, et après, unijambiste ?

5.
« Ne vous souvient-il plus, en quittant vos beaux yeux » (Racine, « Mithridate ») : Aurait-elle, en même temps que la vue, perdu la mémoire ?

6.
L'humanité, c'est intéressant… Elle s'entr'égorge et se demande pourquoi.

7.
Bafouillage intéressant d'un journaliste à la radio : « il faut appeler les noms par ce qu'ils sont ! » Certes.

8.
Dieu bafouille l'homme. Il ne sait pas vraiment ce qu'il dit.

9.
Le blasphème est la plus belle invention de l'humanité après Dieu et la playmate du mois.

10.
Il paraît que Playboy renonce au nu intégral. A quoi bon l'acheter alors ?

11.
Le dieu des jihadistes n'a pas d'oreilles pour entendre la musique, n'a pas d'yeux pour contempler les femmes, et à mon avis, il n'a pas de cerveau non plus.

12.
« Cette vivante image en qui vous vous plaisez »
(Racine, « Mithridate », III, 5 [Monime])

Ô miroir !

13.
« l'Islam, religion des opprimés » ? Ah tiens ! Opprimé, le Qatar ? Opprimée l'Arabie Saoudite ? Opprimé, le Maroc ?

14.
Considérer l'Islam comme la « religion des opprimés », c'est un peu insultant pour les musulmans, non ?

15.
Daech est une émanation du ressentiment, le contraire de la volonté de vivre ; daech n'est qu'une gigantesque pulsion de mort.

16.
C'est sûr que lorsqu'on remplace le débat par la kalash, on a raison sur un point : les morts ne parlent pas. Ce qui ne prouve pas qu'on l'ait raison.

17.
L'islamophobie n'est jamais qu'une branche de l'anticléricalisme. Moi qui suis croyant, Dieu sait si je peux me moquer des prêtres !

18.
« N'appartiens jamais à personne ! » et surtout pas à quelqu'un qui prétend parler au nom de Dieu.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 23 novembre 2015.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche