Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 10:27

QUEUES D'SINGES

 

1.

Sortir un mécanisme d'un chapeau de physicien faire jaillir de sa boîte un diable de bidule pour dire comment qu'i s'machine donc l'univers.

 

2.

«Il faut bien le reconnaître, ce mécanisme est tout droit sorti d'un chapeau, puisque aucun principe physique n'exige qu'il soit là. »

(Science et Vie Hors-Série, « La matière et ses ultimes secrets », septembre 2008, p.84)

 

3.

Ce que crisse le grillon, ce que stridule le criquet, ce s'rait-y pas la saga des peuples de l'herbe, migrations et batailles sans merci.

 

4.

Résoudre une énigme en en posant une autre, trouver la clé par une autre porte, et voir que la fenêtre donne sur plus d'un chemin.

 

5.

« Les physiciens, qui ne sont pas à une particule fantôme près... »

(Science et Vie Hors-Série, « La matière et ses ultimes secrets », septembre 2008, p.92)

 

Qu'on s'en demande quel genre de château, de couloir et d'êtres peuvent bien hanter ces particules-là.

 

6.

Comme Alice parlait étrangement de drôles d'univers, « cet enfant est bien précoce » se dit son père, « il faudra veiller au grain ».

 

7.

Dieu qu'c'est compliqué d'inventer le réel ! On en a la tête pleine de queues d'singes ; pendant c'temps-là qu'la réalité s'déglingue.

 

8.

Dieu joue quand même avec de drôles de dés, dés de toutes formes et de toutes dimensions, et parfois hypothétiques en diable !

 

9.

J'aime bien l'attribué à Niels Bohr « Rien n'existe avant d'être mesuré » qui laisse à penser que Dieu est incommensurable.

 

10.

L'expression « phase supersolide » : y en a-t'y des moultmolles, des superfluides, des hyperliquides ? Et des mégas que-couic, y en a-t-y ?

 

11.

J'aime bien l'idée que le réel soit plein de « toujours plus petits et fugaces » genre qu'il esquiverait l'humain, le réel…

 

12.

Qu'un superfluide puisse sans frottement traverser un supersolide, les dieux seraient-ils aussi étanches que leurs univers ?

 

13.

L'idée d'un unique à l'image de l'humain ? infiniment ambigu alors, et assassin, meurtrier des autres uniques.

 

14.

J'aime bien l'attribué à Aristote « Il faut que le vide soit un lieu où il y ait extension d'un corps tangible », c'est beau comme de l'Ubu.

 

15.

J'aime bien le désenchanté (et à qui doit-on cela?) : « L'avenir, c'était mieux avant ».

 

16.

J'aime bien l'idée de « symétries mathématiques abstraites particulières », le monde, son double et nos pommes-z'à-oeil.

 

17.

A force d'avoir plus d'un tour dans son sac, on finit par le poser, ce sac si lourd, qu'on en reste dans son fauteuil à rabâcher que c'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire des grimaces.

 

18.

J'aime bien les appellations « quark étrange » et « quark charmé », ça vous donne au réel une allure de sorti de l'aut' côté du miroir.

 

19.

Des fois que le miroir, voyez, ce serait que l'alibi du réel, lequel se ficherait de nous, faisant ses coups en douce et ailleurs.

 

20.

J'aime bien l'idée que dans les accélérateurs, genre à nous renifler, soudain des particules « montrent le bout de leur nez ».

21.

Des fois qu'à force de sonder les miroirs, le réel s'effriterait devant, se squelettiserait, se spectraliserait, se hanterait lui-même.

 

22.

Avez-vous remarqué que la musique pure est souvent exclamative et que c'est par le chant qu'elle accède à l'humanité du doute ?

 

23.

Chaque univers parallèle a-t-il son propre dieu ? Existerait-il des langues sans dieu et des histoires sans fantômes ?

 

24.

Les photos du cosmos, les astres y ont l'air de parures pour des dieux païens.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 1er janvier 2016.

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans FANTAISIES SPECULATIVES
commenter cet article

commentaires

Recherche