Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 23:47

LE MENU A LA MERE UBU

 

Notes culinaires et paraphrases du début de la scène 3 de l'acte I de la pièce « Ubu roi », d'Alfred Jarry.

 

« MERE UBU

Bonjour, messieurs, nous vous attendons avec impatience. Asseyez-vous.

 

CAPITAINE BORDURE

Bonjour, madame. Mais où est donc le Père Ubu ?

 

PERE UBU

Me voilà ! me voilà ! sapristi, de par ma chandelle verte, je suis pourtant assez gros.

 

CAPITAINE BORDURE

Bonjour, Père Ubu. Asseyez-vous, mes hommes.

Ils s'asseyent tous.

 

PERE UBU

Ouf, un peu plus, j'enfonçais ma chaise.

 

CAPITAINE BORDURE

Eh ! Mère Ubu ! que nous donnez-vous de bon aujourd'hui ?

 

MERE UBU

Voici le menu.

 

PERE UBU

Oh ! ceci m'intéresse.

 

MERE UBU

Soupe polonaise, côtes de rastron, veau, poulet, pâté de chien, croupion de dinde, charlotte russe…

 

PERE UBU

Eh ! en voilà assez, je suppose. Y en a-t-il encore ?

 

MERE UBU, continuant

Bombe, salade, fruits, dessert, bouilli, topinambours, choux-fleurs à la merdre.

 

PERE UBU

Eh ! me crois-tu empereur d'Orient pour faire de telles dépenses ? »

 

(Alfred Jarry, « Ubu roi », I,3)

 

1.

Mère Ubu acueye les invités elle est la maitresse de maison les invités c'est le gong qui la sove de Père Ubu qui voulé lui aracher ses yeux.

 

2.

Le Capitaine Bordure en arrivan il est poli il dit Bonjour madame à la Mère Ubu et il demande « mais où est donc le Père Ubu ? »

 

3.

Le Capitaine Bordure est venu chez les Ubu avec ses « partisans » pour manger, c'est un déjeuner politique s'agit pas d'un picnic.

 

4.

Au débu c'est come dans un guignol pour les enfans Bordure demande où est Ubu qui dit me voilà sapristi qu'il est « pourtant assez gros ».

 

5.

Le Capitaine Bordure il dit bonjour, Père Ubu, i s'asseyent et Ubu gontinue à guignoler qu'un peu plus il enfonsé sa chaise (il est gro).

 

6.

Ubu insiste bocoup sur sa grossitude qu'il est un groquik et qu'il doit avoir de gro sabots de gro os et de gro crocs pour son gro apetit.

 

7.

Après le Capitaine Bordure il se rensègne sur le menu que rien que pour le drolatique je vais arcopier dans le bref suivant.

 

8.

Menu de la Mère Ubu : « Soupe polonaise, côtes de rastron, veau, poulet, pâté de chien, croupion de dinde, charlotte russe » c'est pas fini.

 

9.

Menu de la Mère Ubu (suite) : « Bombe, salade, fruits, dessert, bouilli, topinambours, choux-fleurs à la merdre. »

 

10.

Le menu de la Mère Ubu, c'est une énumération, une accumulation cocasse de plats possibles et d'autres non.

 

11.

Notes sur le menu de la Mère Ubu : la « soupe polonaise » d'abord on sait pas ce que c'est que juste l'action de la pièce est en Pologne.

 

12.

La « soupe polonaise » d'abord on sait pas qu'esse alors on cherche sur Internet puis après on sait qu'esse qu'on est moins ignorant.

 

13.

Il y a une soupe polonaise, son nom c'est Zurek que ça peut être une soupe au saucisson ça irait très bien pour Ubu and Co quand i soupent.

 

14.

La soupe Zurek sur Internet on la trouve aussi sous le nom de « soupe à la saucisse » du tout bon pour la gidouille.

 

15.

La soupe Zurek c'est une soupe avec des légumes puis à la fin on rajoute des lardons ou des ronds d'saucisson ou des moitiés d'oeufs durs.

 

16.

Notes sur le menu de la Mère Ubu : les « côtes de rastron » rapellent le « raton », avec un « r » potache et épenthétique (cf « merdre »).

 

17.

Notes sur le menu de la Mère Ubu : le « veau » et le « poulet », ça fait potjevleesch ; le « pâté de chien », ça fait barbare.

 

18.

Le potch' (poulet lapin veau porc en gelée) ça date d'ilya lurete Ubu m'étoneré qu'il conesse qu'il est loin dans l'chaipas où des livres.

 

19.

Notes sur le menu de la mère Ubu : « le croupion de dinde » et la « charlotte russe » ça se mange et ici ça fait coq à l'âne c'est pas fini.

 

20.

Notes sur le menu de la mère Ubu : la « bombe » rappelle que c'est un déjeuner de complot (c'est un jeu de mot).

 

21.

Notes sur le menu de la mère Ubu suite : « on peut supposer qu'il s'agit d'une bombe glacée » dit délicieusement une note de bas de page.

 

22.

Notes sur le menu de la mère Ubu : la « salade, fruits, dessert » ça pourrait conclure mais y a encore du « bouilli » ; l'énumération dérape.

 

23.

Notes sur le menu de la mère Ubu qui dérape sec « topinambours, choux-fleurs à la merdre » on dirait qu'Mè Ubu en a déjà marre de c'dîner.

 

24.

Notes sur le menu de la mère Ubu : les topinambours avec leur nom d'indien, c'est pas réputé fameux et le chou-fleur cuit, ça sent pas bon.

 

25.

Notes sur le menu de la mère Ubu : qu'on supose qu'les topinambours c'est d'la bouffe à bestiaux l'est pas polie la Ubu avec Pitaine Bordure.

 

26.

Quand les Ubu en ont marre ils puisent dans un lexique scatologique qui a pour but de montrer qu'i sont pas jouasses.

 

27.

En tout cas, l'annonce de ce banquet ne réjouit point Père Ubu car ça doit coûter cher tout ça qu'on va engouffrer dans des gens.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 25 juin 2016.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche