Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 11:31

AGITATIONS DU VIEUX SECRÉTAIRE

 

1.

Des fois dans les romans d'aventures y a une voix inconnue qui convoque les personnages à un rendez-vous dans le je ne sais où des pages.

 

2.

« Tu as compris et tu vois clair en toi. »

(Maurice Leblanc, « Le Triangle d'or » [Patrice])

 

Ça qui m'épate toujours qu'on puisse voir clair en soi qu'à mon avis on croit y voir clair que c'est juste qu'on déblaie un peu de ténèbres.

 

3.

« et l'on aurait dit que, cette fois, un souvenir agitait le vieux secrétaire. »

(Maurice Leblanc, « Le Triangle d'or »)

 

Des fois les souvenirs nous agitent comme des ombres agitent des mouchoirs sur le quai d'un train fantôme.

 

4.

J'aime bien le morceau des Beatles « I want you (she's so heavy) » qu'ça chaloupe genre électrique caravane.

 

Ce bref est certes un rien kitsch mais j'aime bien les Beatles aussi.

 

5.

« Par le verre du temps, la mouette semble passer »

(Evelyne « Salope » Nourtier, « Sur la plage de berck » (version 6) in « Le Jardin ouvrier, 1995-2003, Flammarion, p.214)

 

Attention hein je n'insulte personne, c'est son vrai pseudonyme à l'auteur(e).

 

Qu'des fois y aurait du zoziau pour passer l'attelage-là d'la matière du verre et d'l'abstrait du temps.

 

6.

Des fois qu'on s'inventerait des maisons blanches des châteaux hantés qu'c'est ça dans les rêves des ombres des flammes Zut au sabre.

 

7.

« Et la peur de la vie, aussi ! Suis-je assez fort ? »

(Jules Laforgue, « Les après-midi d'automne »)

 

Vivre drôle de jeu qu'on nous éprouve not' force qu'on finit toujours par perdre qu'le truc c'est juste de perdre la tête haute.

 

8.

« C'est avoir de bons yeux que de voir tout cela. »

(Molière, « Les Femmes savantes », v.261 [Henriette])

 

De même qu'elle possède une jolie collection de mains tendues et donc tranchées Zut est assez fière de tous ses yeux.

 

9.

« L'homme ne sait à quel rang se mettre. Il est visiblement égaré, et tombé de son vrai lieu sans le pouvoir retrouver. »

(Pascal, « Pensées »)

 

Qu'ma pomme a saurait plus y r'tourner dans son arbre qu'elle se dit des fois qu'on lui a coupé.

 

10.

« des ténèbres impénétrables » dit Pascal qu'les ténèbres on est très dedans qu'on y remue les mains faut faire attention y a des haches.

 

11.

« - Eh bien, il y a vraiment trop de strychnine dans cette affaire ! »

(Agatha Christie traduit par Thierry Arson, « La Mystérieuse Affaire de Styles » [Poirot])

 

Les noms des poisons i vous ont souvent un air de dérèglement chimique propre à figurer dans une thèse de neurosciences ou chaipakoi.

 

12.

Qu'en fait on est dans un train fantôme qu'les autres jouent les fantômes pis quelquefois y a du fatal et des accidents et pis on est mort.

 

13.

Vous pouvez faire confiance aux gens ; ils vous trahiront toujours ; ça ne rate jamais.

 

14.

Des fois qu'on s'dit qu'c'est en nous tournant le dos qu'elle nous a planté un dedans qu'c'est la vie ça une affaire de domination.

 

15.

Les nerfs ça vous triture bien l'âme allez qu'ça vous chiffonne tout qu'vous tournez en rond creusant votre propre cercle.

 

16.

« - Les criminels sont toujours fidèles à une même ligne de conduite, Mr Lomax. C'est étonnant. Et pourtant... »

(Agatha Christie traduit par Pascale Guinard, « Le Secret de Chimneys » [Battle])

 

En cela, les criminels ne sont pas différents de la plupart des gens, prévisibles et du coup, ils se fichent dedans tout seul.

 

On ne connaît jamais assez nos propres prévisibilités que ça c'est vraiment nous et touci-touça qu'en fin de compte on s'fiche dedans.

 

17.

Ah si seulement je n'étais pas ce que je suis, c'est mon fantôme qui serait bien attrapé.

 

18.

« Il y avait des diamants de toutes les couleurs : roses, bleus, champagne, verts, noirs ou du blanc le plus pur. »

(Agatha Christie traduit par Sylvie Durastanti , « L'Homme au Complet Marron » [le colonel Race])

 

Juste pour rêver que je la mets cette phrase.

 

19.

Zut, elle lit des romans juste pour y débusquer des phrases où remuerait encore quelque fantôme.

 

20.

« une façon grand siècle de se comporter » entends-je dans la bouche de Régis Jauffret sur France Info. Ce qui me fait penser aussitôt aux mots « panache, cheval, épée, théâtre » et tout ça qu'on lit dans les livres d'histoire qu'on sait même pas si c'est tout à fait vrai tout ça qu'on nous sorbonne.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 22 août 2016.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche