Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 10:26

LA POESIE C'EST D'LA PROSOPOPEE

 

1.
« La tempête a béni mes éveils maritimes »

(Rimbaud, « Le bateau ivre »)

 

La tempête c't'une évêque elle bénit dans son grand habit bleu et d'écume pis dans la cathédrale du ciel tourmenté.

 

2.

« Banc vert où chante au paradis d'orage,

Sur la guitare la blanche Irlandaise. »

(Rimbaud, « Plates-bandes d'amarantes... »)

 

Me demande si le mot paradis ici c'est pas du théâtre, là où on verrait un plafond peint d'une pâle rousse à guitare et banc vert.

 

Rimbaud au théâtre, au poulailler, au paradis, l’œil au plafond tandis qu'en bas sur la scène le drame déroule l'orage de ses cadences.

 

3.

« Chevauchent lentement leurs pâles coursiers ! »

(Rimbaud, « Michel et Christine »)

 

L'adverbe ralentit la course, la fantôme, la spectralise, que moi les j'vois bien, qu'c'est cheval pâle et chevalier d'autre temps.

 

Je les vois avec mes yeux dedans ma tête entre les arbres et les brumes chevaucher lentement si lentement qu'ils en sont comme peints.

 

4.

« Dans l'ombre des couloirs aux tentures moisies »

(Rimbaud, « Les poètes de sept ans »)

 

Le genre de couloirs ça « aux tentures moisies » où l'on s'attendrait à croiser la jeune fille à la découverte du monde caché du pensionnat.

 

5.

« Les flots au loin roulant leurs frissons de flots de volets ! »

(Rimbaud, « Le bateau ivre »)

 

Bin oui, c'est comme ça, l'Père Océan tous les soirs i baisse les volets qu'il ferme la boutique d'l'horizon.

 

6.

« J'ensevelis les morts dans mon ventre. »

(Rimbaud, « Une Saison en enfer »)

 

C'est l'réel, ça, il est comme ça, le réel, i bouffe tout le réel, il cadavérise tout c'qui bouge et l'ensevelit dans l'insondable d'ses plis.

 

7.

La poésie, c'est une prosopopée : l'auteur fait parler cet objet, l'autre-là dans la langue.

 

Je me demande quand on fait parler les esprits, c'est de la prosopopée ou de la métonymie.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 8 septembre 2016.

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans FASCINATIONS RIMBALDIENNES
commenter cet article

commentaires

Recherche