Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 17:33

PNB ET DM DURANT LA 2WW

pnb_et_dm_durant_la_2ww

Source : Histoire Géographie Seconde et Terminale BEP Natahan Technique (Dieudonné, Fugler,...) avril 2002, p.12.

La première remarque concerne les Etats-Unis. On peut remarquer que le montant des DM (Dépenses Militaires) des USA passe de 1,88% d'un PNB (Produit National Brut) de 106 millions de dollars en 1940 à un taux de 42,7% d'un PNB de 152 millions de dollars en 1944.
Après l'attaque japonaise de la base américaine de Pearl Harbor (7 décembre 1941), les USA dont l'opinion publique est traditionnellement non-interventionniste, isolationniste en matière militaire, rentrent en guerre aux côtés de la Grande-Bretagne contre les forces de l'Axe (Allemagne, Italie, Japon). De ce fait les DM augmentent (1941 : 11,5% c'est-à-dire qu'avant même l'attaque japonaise, les USA avaient décidé d'intensifier la production d'armement ; 1942 : 24 %). La préparation du débarquement du 6 juin 1944 et de la campagne européenne font monter les DM à des taux très élevés cependant que l'économie américaine réalise des bénéfices (cf la hausse des PNB). Autrement dit, ce document indique que, dès avant la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les USA réalisent leur vocation de leader de l'économie mondiale et de première puissance militaire.
Mais les taux les plus élevés furent les taux allemands : 65,5 %  dans la dernière année du conflit. Ceci correspond à la volonté de "guerre totale" affichée par Hitler : engager dans la guerre l'ensemble des potentialités économiques de l'Allemagne.
Ces taux extravagants laissent à penser que l'Allemagne s'était alors lancée dans une "fuite en avant" dont la population civile ne pouvait qu'être la victime.

Remarque
: En ce qui concerne le conflit actuel entre les USA et les réseaux terroristes islamistes, il est possible, mais pas certain, que ces réseaux se soient eux aussi lancés dans ce type de "fuite en avant", dépensant beaucoup d'argent sans doute pour maintenir les troupes américaines et l'administration Bush en état de tension et d'alerte maximums.
Si c'est le cas, la victoire américaine est donc assurée mais nous avons tout à craindre d'une éventuelle attaque suicide ou "solution suicidaire" d'un ou de plusieurs groupes terroristes (puisque ces réseaux n'ont plus rien à perdre).
Il est possible aussi, mais pas plus certain, que la guerrilla irakienne n'ait d'autre but que de gagner du temps pour des motifs sans doute variables (manque de cohésion, de politique ou de stratégie unitaire, guerre des chefs, conflits internes, pluralité des influences extérieures, ...).

Patrice Houzeau
Hondeghem contre l'A24
le 30 janvier 2006.

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans A L'USAGE DES LEP
commenter cet article

commentaires

Recherche