Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 17:38

EXTRAIT D'UN DISCOURS DE HITLER SUR L'ENCADREMENT DE LA JEUNESSE (1938)

discours_d_hitler_sur_le_jeunesse

Source
: annales brevet 2002 vuibert p.30, sujet histoire Antilles-Guyane, série technologique, septembre 2000.

Remarque
: il est regrettable que ce discours porte la mention "d'après A. HITLER". Cela pourrait donner à penser aux révisionnistes que le texte a été tronqué de manière à lui donner un sens non conforme à la version originale.

Le discours date de 1938 donc avant le déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale. Il a été prononcé dans la région des Sudètes (région montagneuse de ce qui était alors la Tchécoslovaquie) dont l'opinion publique est acquise aux idées pan-germanistes de Hitler.

La première phrase de cet extrait donne une tonalité nationaliste au contenu : "Cette jeunesse n'apprend rien d'autre qu'à penser allemand, qu'à agir allemand".
Que les habitants d'une nation pensent et agissent en fonction des structures de leur langue nationale n'est pas étonnant mais c'est dans le "rien d'autre" que se tient le danger : il ne s'agissait pas seulement de "penser et d'agir allemand", il s'agissait aussi de refuser les influences extérieures : c'est là le premier pas vers la xénophobie.

La dernière phrase de cet extrait est particuliérement éclairante : "Et ils ne seront plus jamais libres tout au long de leur vie".
Autrement dit, le très populaire chancelier d'un Reich qui n'avait alors que 5 ans d'existence (Hitler gagne les élections en 1933) annonce à une partie de sa population qu'il faut, par un encadrement de type militaire, garantir l'absence de liberté de la jeunesse allemande, qu'il faut aliéner la jeunesse allemande à une nation qui s'est donnée pour but d'annihiler toute "conscience de classe" et ainsi tout sentiment de ses intérêts personnels.

Remarque
: On a souvent reproché à Nietzsche d'avoir préfiguré le nazisme ; il me semble ici que cet "embrigadement de la jeunesse" illustre assez la définition nietzschéenne de "monstre froid" s'appliquant à l'intervention de l'Etat en matière de morale et d'éducation (je n'ai pas dit "instruction").

Patrice Houzeau
Hondeghem contre l'A24
le 30 janvier 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans A L'USAGE DES LEP
commenter cet article

commentaires

Recherche