Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 06:46

COMME UN FANTÔME DANS UN OBSERVATOIRE

 

1.
"d'un dieu ténébreux dont je prolonge l'ombre" (pépite tirée d'une pensée étranglée de Cioran)

 

2.
L'animal est performant et l'humain virtuose.

 

3.
Charles Mingus : "The Black Saint And The Sinner Lady". Mingus au piano : des doigts qui vous troublent la fluide mécanique de la mélodie à la façon d'un moqueur génie, d'un prince de l'ironie.

 

4.
"avoir du mal à traîner son ombre" ; expression relevée dans le magazine L'Immanquable (n°28, 05 2013, p.36). C'est la "fournaise", la chaleur accablante, qui leur fait traîner leurs ombres, aux légionnaires de la bande "Sauvage", de Yann et Félix Meynet.

 

5.
Pays palpite de pelotons. Matière grouillante de matériau. Il s'agit pour les singes de faire avancer les hommes. Le silence crache ses tambours.

 

6.
La mort n'est pas un jour ouvrable.

 

7.
Lire, ce n'est pas se passionner pour une histoire, c'est se laisser prendre à un piège savant.

 

8.
Ecrire, c'est, le visage masqué, bien entendu, commettre un hold-up ontologique.

 

9.
La déception est une habitude du regard.

 

10.
Depuis le temps, je commence à pressentir dans les syllabes une sorte de vie antérieure, parallèle, et qui s'active comme un fantôme dans un observatoire.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 29 avril 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche