Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 18:15

COULD WE HAVE KIPPERS FOR BREAKFAST ?

 

1.
Que Libé finisse en réseau social, voilà fichtre le triomphe du capitalisme sur les idées de Sartre. Et, en plus, je m'en fiche.

 

2.
Tiré de Laforgue: "Puis détendant son corps raidi"; "Sur ce globe innocent"; "Avec un cri de joie".

 

3.
"Puis détendant son corps raidi", s'étendant, s'étendant, s'étendant, il lâcha - zouhou - et envoya balader sa pomme dans l'fond du panier bleu.

 

4.
Ah ce que j'aurais voulu, c'est une vie électrique, élastique... Hélas, tic-tic-tic fait le ressort.

 

5.
"Sur ce globe innocent"... innocent, innocent, c'est vite dit, ça.

 

6.
"Avec un cri de joie" (1), il déroulit le tapis d'oùsqu'elle jaillit ravioli (2), la reine d'Egypte.

 

(1): en latin bien sûr, genre: youkaïdum, youkaïdae !
(2): Pourquoi "ravioli" ? - Parce que j'en ai envie.

 

7.
Tiré de Laforgue: "Ainsi qu'un fauve avait bondi"; "L'abîme était l'azur"; "L'abîme était l'azur des anciens jours".

 

8.
"Ainsi qu'un fauve avait bondi" pour se prendre le rateau qu'était caché dans l'herbe (quel suspense ! On dirait du Marc Lévy).

 

9.
"L'abîme était l'azur": d'où le nom caché de la Côte d'Azur, qui est, bin tiens et comme chacun sait, la Côte d'Abîme.

 

10.
L'abîme, là oùsqu'on fait boum !

 

11.
"L'abîme était l'azur des anciens jours"
(Jules Laforgue)

 

Euh, faudrait arrêter de jouer avec les verres à saké qui vous font voir des choses.

 

12.
Des fois, quand j'entends "Breakfast In America", de Supertramp, quand j'entends ces mots :
 

"Could we have kippers for breakfast
Mummy dear, Mummy dear
They got to have 'em in Texas
Cos everyone's a millionaire"

C'est drôle, mais ça me donne une vague envie de pleurer.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 11 février 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans LE GRAND JULES LAFORGUE
commenter cet article

commentaires

Recherche