Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 08:31

DES NOMS DE DIEU EN LISANT CIORAN

 

1.
Les brefs de Cioran relèvent du luxe de
La pensée évidemment ce sont pensées de
Bien nourri de blasé Pour qui n'a pas à
Manger n'a pas de toit pas de travail à
Quoi peuvent bien lui servir toutes ces
Aigreries déversées en ce beau français
Des classiques Il y a du Misanthrope de
Molière dans les brefs de Cioran il y a
Du seigneur qui crache dans la soupe Ce
Crachat est certes élégant mais souvent

Est-il si dérisoire face aux combats de
L'Histoire face aux luttes des peuples.

 

Ce que je dis vaut peut-être pour toute
Philosophie exceptée la philosophie des
Droits celle qu'on dit politique et qui
Prépare si précisément les peuples à la
Tyrannie de tous par tous.

 

2.
J'apprécie l'emploi de la forme s'échiner

Que Cioran utilise dans cette proposition
"l'homme s'est échiné à croire" C'est que
La croyance ne va pas sans combat ni duel
De l'être avec l'être sans combat ni duel
De la conscience avec la conscience Qu'il
Est féroce lutteur lorsqu'il est question
De défendre des symboles qu'il est subtil
Alors l'humain à légitimer sa violence et
Qu'elle s'acharne & s'échine & se déchire
La si inventive si féroce humanité jouant
Dieu contre Dieu Dieu contre tous et même
Dieu contre soi.

 

3.
Je comprends Cioran comme celui qui est
Entré dans la chambre si bien gardée de
Dieu a constaté qu'elle était vide puis
En est ressorti dans un rire spéculatif
Dont il n'a pas cessé de nous détailler
Les éclats.

 

4.
Si j'écris si volontiers en vers justifiés
C'est que cette forme prouve assez que nos
Pensées ne procèdent que de l'habileté que
Nous avons à manier notre langue Qu'est-ce
Que Dieu ? Un jeu de mots Qu'est-ce que la
Religion ? Un exercice de virtuosité.

 

5.
Ne pouvant apporter d'autre preuve que
L'évidence que cela est nous concluons
Aisément que cela n'est pas ce qui est
Tout aussi douteux.

 

6.
Si c'est par le Logos que l'Être s'est fait
Chair faut-il en conclure que la langue est
Une entité omnipotente Dieu s'agite-t-il en
Nos bouches ? Et nous autres beaux parleurs
Ne serions-nous que les manifestations d'un
Langage inconnu ?

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 21 avril 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans FANTAISIES SPECULATIVES
commenter cet article

commentaires

Recherche