Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 08:36

DIX PRESQUE RIENS AVEC LE CAFE DU MATIN
Sur des bribes, des miettes, des p'tits bouts de La nuit remue, de Henri Michaux, La Bibliothèque Gallimard n°90.

 

"Collés à sa manière,
Marchant grenu,
Ecrivant rompu"
(Henri Michaux, Marchant grenu)

 

1.
"c'est d'être seul"

 

C'est ennuyeux
D'être sans personne
Seul quoi on n'a plus à tuer que du temps.

 

2.
"j'ai parfois rendez-vous"

 

J'ai de ces idées
Parfois je me fixe à moi-même
Un rendez-vous auquel je ne me rends pas, évidemment.

 

3.
"Et puis dans l'espace"

 

Et nous allâmes par monts et par vaux
Puis dans les déserts et sur les mers puis
Dans des fusées nous fusâmes dans
L'espace où nous disparûmes.

 

4.
"Fini, maintenant j'interviendrai."

 

Fini me dis-je souvent les bras croisés
Maintenant c'est décidé
J'interviendrai ce qui fait rire l'ombre de mon cheval
Fini depuis longtemps
Maintenant squelette dans un ailleurs où plus jamais
J'interviendrai plus jamais.

 

5.
"les yeux d'encre"

 

Les mirettes noires Ces grands
Yeux noirs vaut mieux pas espérer y tremper
D'encre sa plume sous peine de longue peine.

 

6.
"la plus inquiétante"

 

La demoiselle qui passe dans la rue la
Plus jolie si elle se retourne sur vous elle peut être

Inquiétante surtout une hache à la main.

 

7.
"ce rythme net et multiple"

 

Ce branle-bas de boum boum
Rythme de tchac tchak dzim dzim tom tom
Net et précis comme un attentat
Et précis comme un coup de couteau
Précis ah tiens on a tué le batteur...

 

8.
"tant de mystères"

 

Tant de bizarreries dans ce monde
De choses qu'on pige pas de
Mystères à commencer par sa pomme.

 

9.
"se plier serait une folie"

 

Se cocotter l'âme se
Plier et aller sur une flaque ce
Serait imprudent on risque
Une noyade carabinée c'est pure
Folie et mieux vaut rester attachée au cahier.

 

10.
"et tout ira bien"

 

Et vous verrez
Tout se passera au mieux tout
Ira tout droit maintenant tout droit et bel et
Bien il n'y a plus qu'à le refermer votre cercueil.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 30 juin 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche