Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 13:13

ET ZOU DANS LE TROU ET HOP DANS LES TAUPES

 

"Pas un jour où, poltron, je ne pense à la mort."
(Jules Laforgue, Citerne tarie)

 

En dehors du fait que j'écoute et zieute
Itou sur Télé Mélody la Sylvie Vartan du
Temps où elle chantait des fantaisies où
Qu'ça swinguait et des mélancolies aussi
Arrête de rire Arrête Je t'aime qui dans
Une chanson bien faite passe pendant que
Dans la vie réelle ça vous met grotesque
Aussi sec en feuilletant mon Laforgue je
Tombe sur ce vers qui dit qu'pas un jour
où poltron il ne pense à la mort que moi
Pareil pas un jour sans songer au trépas
A l'autre là qui viendra me priver de la
Présence du monde même que je serai tout
Dilué dispersé moléculé dans l'air et ce
Qui me rend songeur aussi c'est que leur
Beauté à certaines que je connais finira
Dans le sol à pourrir chair je l'imagine
Le merveilleux visage figé macabre bel &
Bien mort le corps lourd livré à la boue
Originelle aux vers recycleurs quand j'y
Pense j'ai du mal à y croire vraiment et
Pourtant comme ça qu'ça se passe et peut
Même arriver n'importe quand une rupture
D'anévrisme & zou dans le trou la loulou
Arrêt cardiaque & hop chez les taupes la
Copine qu'on s'dit autant que de petites
Vieilles qu'elles deviennent très ridées
Qu'elles aient le temps d'en profiter et
De passer le reste de leur âge peinardes

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 18 mai 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans VERS JUSTIFIES
commenter cet article

commentaires

Recherche