Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 04:24

FORCEMENT L'ENIGME

 

1.
"Je pratique... disons... "l'ironie facile"... si difficile... mm... à comprendre..."
(Makyo, Vicomte, Balade au bout du monde, Glénat, p.27 [Le Narquois])

 

Je dis de la vipère,
Pratique l'incisive,
Disons la vacherie, je fais de
L'ironie - ô la sainte garce !
Facile souvent qui fait feu de la moindre brindille,
Si injuste et si précise, si gifle, si
Difficile à saisir, si porte-à-faux,
Mm... n'est-ce-pas ? Oui, je sais,
A piger cette moquerie de tout, à
Comprendre, pas évident... ça dégoûterait plutôt.

 

2.
"Elle sortait de la nuit et je ne voyais qu'elle."
(Jean Ray, Malpertuis, J'ai Lu n°1677, p.91)

 

Elle - dans l'histoire c't'une paluche -
Sortait de l'invisible faut croire,
De la nuit sans fond qui tisse les jours, de
La nuit genre glissante serpente, de la
Nuit, laquelle est déjà pourvue de mille yeux,
Et fasciné je fus ;
Je ne pouvais m'en détacher l'oeil, collé, scotché,
Ne pouvais tourner caboche d'la paluche,
Voyais qu'elle, qu'elle, qu'elle
Qu'elle allait me piquer mon larfeuille, la garce !

 

3.
"Hurler l'universel Lamasabacktani !"
(Jules Laforgue, L'angoisse sincère)

 

Hurler... hurler... hurler... on peut pas
L'universel hurlement, le pousser, dit Laforgue, le
Lamasabacktani du dieu maigre - pas pour nous !

 

Hurler... hurler... hurler... pas la peine !
L'universel appel est sans oreilles, et le
Lamasabacktani, y a qu'les humains pour l'entendre.

 

Hurler... hurler... hurler... pour quoi faire ?
L'universel combat de tout contre tout, le
Lamasabacktani y peut que couic.

 

Et puis, il a bien fallu qu'il nous laisse nous débrouiller seuls, le Père... Tant d'enfants... Comment voulez-vous ?... Faudrait être un dieu.

 

4.
"Et toujours le désir nous rendait soucieux !"
(Baudelaire, Le Voyage, vers 68)

 

Et toujours qu'on se tirait ailleurs, et
Toujours qu'on finissait par s'ennuyer ;
Le réel le plus mirobolant n'étouffe pas le
Désir d'on ne sait quoi, d'on ne sait qui
Nous faisait penser à autre chose, nous
Rendait spéculatifs comme diable en son miroir,
Soucieux qu'on était, bien ridicules, tiens !

 

5.
"comme un fragment d'antiquité inexplicable et de muraille grise"
(Nietzsche, Humain, trop humain, Le Livre de Poche, "Les Classiques de la Philosophie" n°4634, p.338)

 

Comme c'est étrange, n'est-ce pas,
Un genre de théâtre qu'nous cultivons,
Fragment de vieille tragédie à masques,
D'antiquité à syllabes confuses,
Inexplicable - forcément, l'Enigme !
Et qui nous travaille... voyez... une ombre
De Roi passe le long d'une
Muraille grise, derrière laquelle on entend 
Grise mer mâchouiller ses gouffres.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 29 mai 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans CONTREVERS
commenter cet article

commentaires

Recherche