Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 08:55

JALOUSIE DES DIEUX
Pierres en lisant Humain, trop humain de Nietzsche.

 

1.
Pas même un bon élève, la foudre bonnet d'âne.

 

2.
Au compte, dettes et bénéfices, encaissés néant.

 

3.
Dans la nature la plus solitaire, à parcourir le loup.

 

4.
Racine en nous, jusqu'à en vomir les feuillages.

 

5.
Pour nous sans intérêt, la plus grande partie du monde, avec dedans notre mise sauve.

 

6.
Le paradoxe, serpent monstre dans l'océan, tête pensante.

 

7.
Arriver, c'est échapper au labyrinthe.

 

8.
La mort délie les labyrinthes comme nous dénouons nos lacets. Elle tire sur le coeur.

 

9.
Au secours des gens, dans la foule la hache, mains tranchées, jambes coupées.

 

10.
La foudre éparse, mouvement d'humeur, éclat d'un rire imprévisible, monnaie d'une pièce.

 

11.
Composer des aphorismes, c'est animer les épars d'un golem de pierre fracassé.

 

12.
Voix dans un brouillard, du grec s'en échappe, la langue qui revient.

 

13.
Qui console et rend meilleur, le pain donné.

 

14.
Les arbres dans la langue, bras, jambes, torses, têtes, tout s'y met à hurler. La fée aux cheveux qui sifflent passe dans la forêt.

 

15.
Les dieux sont sans audace et nous jalousent.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 23 avril 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans FANTAISIES SPECULATIVES
commenter cet article

commentaires

Recherche