Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 00:47

JE N'IRAI PAS A SANTIAGO

 

1.
"Assassiné par le ciel,
entre les formes qui vont vers le serpent
et les formes qui cherchent le cristal,
je laisserai pousser mes cheveux."
(Federico Garcia Lorca, traduit par Pierre Darmangeat, Retour de promenade in "Poète à New-York")

 

Assassiné après tout ça pourrait arriver
Assassiné par un perdu de passage ou
Assassiné par une égarée si ça se trouve ou
Par le ciel assassiné genre foudroyé
Entre les formes des arbres
Qui vont vers - déjà je les entends siffler
Qui vont vers le serpent, ondulent comme du
Serpent dans l'air, ondulent comme du
Serpent dans l'eau, entre les formes qui sifflent
Et les formes qui se mirent,
Qui cherchent le cristal dans le fleuve, assassiné
Je laisserai pousser mes ongles assassiné
Je laisserai pousser mes vers assassiné
Je laisserai mes os pousser à travers ma peau et
Je laisserai pousser les champignons des ténèbres et
Mes cheveux aussi pousseront pousseront pousseront.

 

2.
Je dis mes textes à voix haute. Je les redis, les répète, pour l'oreille dans ma tête, pour celle du lecteur. J'ai de la gueule dans la voix. Je gueule pas pourtant. Je veux pas ameuter les voisins, inquiéter le chien, faire fuir les chats. Puis, en plus, comme il y a toujours du son dans la maison, des répliques des musiques, du rythme, je les balance, mes séquences, sur de l'improbable.

 

3.
Si seulement j'avais un château, un manoir, une maison de maître, quelque chose qui ait un peu d'allure et que je pourrais décemment hanter.

 

4.
"Quand viendra la pleine lune j'irai à Santiago de Cuba,
j'irai à Santiago,
dans une calèche d'eau noire.
J'irai à Santiago"
(Federico Garcia Lorca, traduit par Pierre Darmangeat, Chant nègre de Cuba in "Poète à New-York").

 

Quand viendra la pousse-au-crime
Quand viendra la buveuse de lait
Quand viendra la marraine des orties
La pleine lune la monnaie de la nuit
J'irai à Santiago mais non je n'irai pas
A Santiago je n'irai pas je ne vais jamais
A Santiago je n'irai pas
A Santiago ni à Santiago
De Cuba ni à Santiago du Chili
J'irai à Santiago de nulle part
J'irai à Santiago de mes fantômes
Dans une calèche j'irai sous la lune
D'eau noire avec des chevaux d'encre
J'irai à Santiago mais non je n'irai pas.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 4 juillet 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans CONTREVERS
commenter cet article

commentaires

Recherche