Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 04:54

LA PLUIE SE MOQUE DE NOUS

 

1.
Lorsqu'on a pris l'habitude de porter du cristal de cheveux, il devient impossible de se les tirer en se lamentant. Alors, on se les masse doucement, sous la pluie, doucement, et, pour peu que l'on soit adroit, l'on en tire de jolies mélodies.

 

2.
"dans les coins de petits crânes"
(Garcia Lorca, Paysage de la foule qui vomit)

 

Chaque jour, nous balayons dans les coins les petits crânes apparus dans la nuit, et qui témoignent de batailles acharnées et secrètes pour la possession de territoires dont nous ignorons l'immensité.

 

3.
Rire de foudre, esprit de sel, langue d'intelligence : il était du tonnerre ; il passait avec les pluies.

 

4.
"un autre mangé par les fourmilières"
(Garcia Lorca, L'Enfant Stanton)

 

Une très belle femme qui prend conscience de son empire sur l'imaginaire des autres humains, ou devient tragique et imbécile, ou devient amusante et aussi ironique que l'intelligence.

 

5.
Carole, dit-on, parle plusieurs langues, mais c'est toujours la même qu'elle me tire quand je songe à ses syllabes.

 

6.
La pluie se moque de nous : elle tombe, tombe, tombe en rideaux, et jamais d'autre spectacle que celui de la pluie qui tombe, tombe, tombe en rideaux.

 

7.
Exister, c'est faire et refaire avec une infinité de micro-variations. Pour échapper à l'ennui, on se crée des événements. Cela va parfois jusqu'au tracas, et ce tracas va parfois jusqu'au trépas.

 

8.
Le monde est plein de femmes nues joliment habillées.

 

9.
La clé des chansons s'envole avec sa porte.

 

10.
Les gens me reprochent ce que d'autres gens disent de moi.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 13 juin 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche