Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 13:12

LE TRAIN DU MYSTERE

 

"D'un train noir de damnés pélerins du mystère
Dans la nuit lamentable à jamais s'engouffrant."
(Jules Laforgue, Une nuit qu'on entendait un chien perdu)

 

D'un d'un d'un d'un
Train d'un train d'un train train train train train
Noir noir noir le train des ténèbres peut-être
De nous autres il est plein il fonce file fuse de
Damnés de mendiants de rois d'orgueilleux et de
Pélerins il est plein ce train plein
Du genre humain masculin et féminin, quel
Mystère ! Mystery train (chouette chanson)
     Train I ride, sixteen coaches long
     Train I ride, sixteen coaches long
     Well that long black train got my baby and gone
Dans ce train nous autres passés présents à venir
La vitesse nous emporte dans la
Nuit dans la nuit dans la nuit
Lamentable (on n'est jamais content, pis y a tant d'misère)
A toute vitesse nous fonçons
Jamais qu'on s'arrête (on peut pas) et dans l'ultime tunnel
S'engouffrant, le train se pulvérisera - quel mystère !

 

Note : Les vers cités en italiques sont extraits de la chanson Mystery train de Junior Parker et Sam Phillips. C'est aussi une des meilleures chansons du répertoire d'Elvis Presley.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 13 avril 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans CONTREVERS
commenter cet article

commentaires

Recherche