Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 20:23

NON ELECTRIQUE RAGOUT N'EST PAS UN TITRE DU GROUPE GONG

 

1.
Parfois, en lisant des vers de mirliton,
Je m'interroge... Pourrais-je en faire au thon ?.

 

2.
Le rock n' roll, ces minutes d'un jour sans fin, explosé, éclaté, puzzlé de partout.

 

3.
Môme, je fus fasciné par Corto Maltese. Je ne comprenais rien, mais je trouvais ça magnétique. De même, certains visages ont cette grâce de rester énigmatiquement beaux.

 

4.
"Couveur de magistrats et Couveur de lézards !"
(Tristan Corbière, "Litanie du sommeil")

 

Un travail de politique, ça, couver des magistrats et aussi des lézards.

 

5.
Tiré de Tristan Corbière: "marmite d'Arlequin"; "changer de patte au cormoran pensif"; "Pavillon de la Folle" (cf "Litanie du sommeil").

 

6.
Je fais de la littérature arlequine, avec de l'émietté d'auteur, des bouts d'prose et des vers tombés d'l'os, je me fais mon ragoût.

 

7.
Dans ma "marmite d'Arlequin", vous y retrouvez-vous, guignols et polichinelles ?

 

8.
Je relève dans Corbière l'expression "changer de patte au cormoran pensif". Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ça m'amuse.

 

9.
Doit être un petit métier disparu, ça : "changeur de pattes des cormorans pensifs"...

 

10.
A la réflexion, je me demande si "changer de patter au cormoran pensif" ça ne voudrait pas dire "changer de disque".

 

11.
Marrant, c'est marrant; mais rigolant, c'est rigolo.

 

12.
Que me reste-t-il ?... Mon talent... Peu de chose donc.

 

13.
- Et Machin ?
- Tu savais pas... il est mort... un accident domestique avec soi-même.

 

14.
"Grosse nudité du chanoine en jupon court !"
(Tristan Corbière, "Litanie du sommeil")

 

Ceci n'est pas un vers de Victor Hugo.

 

15.
Quand Corbière évoque "le pavillon de la Folle", il reformule l'expression "folle du logis", l'imagination, avec qui nous vivons et à qui nous devons tant.

 

16.
L'expression "folle du logis" rappelle qu'en théorie nous ne serions jamais être absolument seul. Ceci dit, quand on n'a plus rien à imaginer....

 

17.
La folle du logis, son plat préféré, c'est la salade d'hyperboles, avec ses doutes en lardons. Se déguste en se faisant un film.

 

18.
"SOMMEIL ! - Dédale vague où vient le revenant !"
(Tristan Corbière, "Litanie du sommeil")

 

Je dois être possédé; dès qu'ça évoque du spectre et du revenant, faut qu'je touitte !

 

19.
Des fois, je me demande si les disques de Jimi Hendrix ne seraient pas des cercles parallèles, dans lesquels il ne cesserait pas, à chaque fois qu'on le joue, l'électrique phénix, de revenir, et de nous demander, avec une voix d'outre-son "-Are you experienced?".

 

20.
"SOMMEIL ! - Long corridor où plangore le vent !"
(Tristan Corbière, "Litanie du sommeil")

 

Evidemment, pour l'écho, et les sons "on", "en", qu'on se prend, comme s'il était, ce corridor, traversé par une guitare fantôme qu'aurait l'air, aux mains d'un guitariste d'autrefois, de jouer "The Wind Cries Mary".

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 2 janvier 2014.

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans TRISTAN CORBIERE EN POETE PUNK
commenter cet article

commentaires

Recherche