Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 22:15

NOTES 39 A 47 SUR L'IRLANDE A BICYCLETTE
Brefs en lisant L'Irlande à bicyclette, de Johann Sfar et Tanquerelle (Editions Delcourt, 2006).

 

39.
Le professeur Bell n'a plus d'hallucinations. C'est qu'il est lui-même hallucinant.

 

40.
Un gamin dans les rues, surtout s'il a plu, ça va des fois de splatch ! à baf ! Heureusement qu'il ne peut faire usage d'une arme à feu, il risquerait bien de descendre le livreur de charbon, et le ciel, et quelques passants, et le lecteur, ce témoin si bavard puisqu'il vit, le lecteur, dans ce monde réel où l'on parle des êtres de fiction avec autant de sérieux qu'un physicien précise que la physique quantique et la théorie de la relativité générale sont incompatibles.

 

41.
Planche 40, le fantôme, i fairytale (en français de série B, il fairytelle "e"-deux "l"-"e"), ce qui est normal pour un fantôme. Le spin doctor storytells (ouh là, je m'avance d ans le rosbif, attention que des chats et des chiens ne me tombent point sur la tête) et le fantôme i fait dans le fairy tale ; tout est dans l'ordre ; on nous raconte que des conteries.

 

42.
Vouloir un "sommeil sans rêves", c'est vouloir un poisson sans arêtes, une sirène sans chanson, un dieu sans paroles, un orage sans éclairs, un éclair sans café, un café sans sucre, un truc que noir quoi.

 

43.
Le rêve est la matière première de la conscience. C'est une éponge à absorber les illusions.

 

44.
Il a le naseau fumant, Little Nemo/Professeur Bell, il a le naseau fumant et complot en tête.

 

45.
Il embauche une sorte de banshee (selon les critères d'Eliphas énoncés à la planche 17, - "délicieuse et couverte de taches de rousseur").

 

46.
Dans les vieilles histoires épouvantables, il est courant que le commanditaire d'un assassinat se fasse porter la tête de son ennemi. Vous imaginez ça, des vivants circulent en ville avec des têtes coupées dans des boîtes, - et dans des cartons à chapeau, c'est possible ça ? - à moins qu'il existât une sorte de carton spécial, de carton à tête tranchée.

 

47.
Donc l'histoire finit par une tête coupée, je ne vous dis pas laquelle, vous n'avez qu'à acheter l'album "L'Irlande à Bicyclette", tome 5 des aventures du "Professeur Bell", par Joann Sfar et Tanquerelle, aux Editions Delcourt, 2006.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 29 juillet 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans NOTES SUR LA BANDE DESSINEE
commenter cet article

commentaires

Recherche