Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 03:40

PIS SANS UN

 

"- Prés et bois vendus ! Que de gens,
Qui me tenaient mes gants, serviles,
A cette heure, de mes argents,
       Font des piles !"
(Laforgue, Complainte des grands pins dans une villa abandonnée)

 

Très drame russe que ça fait comédie
A la Tchékhov que ça fait Le proprio
Qui s'a fait rouler par un margoulin
& sa propre négligence un peu trop à
Discuter des moralistes français que
Le temps passait & les bouteilles de
Vodka aussi les bonnes & les cousins
Que le temps passait passa & sans un
Qu'il se retrouva prés & bois vendus
Et tout le monde qui se sert dans la
Maison d'où elle est partie la belle
Et si intelligente nièce même que là
Il faudrait un prénom en -a que j'ai
Pas sous la main tant pis.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 27 avril 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans VERS JUSTIFIES
commenter cet article

commentaires

Recherche