Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 08:16

POURQUOI EMMA N'AIMEZ-VOUS PAS MA MIRABELLE ?

 

1.
"Mais, vrai, j'ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes."
(Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre)

 

Mais - y a un mais à tout sauf à la mort
Vrai ah bin il est frais çui-là
J'ai - l'a-t-il fait exprès Arthur tous ces "ai" ?
Trop - on désire jusqu'au trop après on râle
Pleuré bouh-ou ! ouin-ouin !
Les voilà qu'elles s'avancent fières jeune filles
Aubes ô aubes (j'écris ça pour moduler le son "o")
Sont-ils poseurs ces poètes, et modulants donc ?
Navrantes ; eh bien moi je suis déçu déçu déçu.

 

2.
"Toute lune est atroce et tout soleil amer"
(Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre)

 

Toute - toute ? vous êtes sûr ? toute
Lune - songeuse au visage rond - elle
Est ombrée parfois d'une mèche de ténèbres
Atroce trop atroce façon cadavre d'albatros
Et, puisque l'on évoque la lune,
Tout - tout ? vous êtes chien ou bien ? tout
Soleil cou coupé -on n'a pas fait mieux qu'Apollinaire
Est-il vivant celui-là dont les vers nous hantent ?
Amer Pouah ! Jean-Edouard, recrachez ce crapaud !

 

3.
"L'âcre amour m'a gonflé de torpeurs enivrantes."
(Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre)

 

L'âcre - encore trop fumé ; j'ai la bouche âcre
Amour kiss kiss bang bang smack smack
M'a - Aimez-vous, Emma, ma mirabelle ?
Gonflé je suis souvent gonflé par beaucoup
De tout je me fais mauvais théâtre et j'ai des
Torpeurs à ahurir toutes les après-midis du faune
Enivrantes liqueurs ô glouglous de mon coeur !

 

4.
"Ô que ma quille éclate ! Ô que j'aille à la mer !"
(Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre)

 

Ô (Ô ? Ô ! Ah la la...)
Que - bon c'est O.K, ad hoc, Ô que donc et même Ô que
Ma - Pourquoi, Emma, n'aimez-vous pas ma mirabelle ? ni ma
Quille - et le ouah ouah bing-bonga toutes les quilles qu'elle
Eclate ! Ma grosse citrouille pleine de pépins qu'elle éclate !
Ô (Ô ! Encore ? Ah ! la la...)
Que (quoique... j'écris ça pour quoiquer)
J'aille faut qu'jaille ach'ter de l'ail
A la foire à l'ail
La soupe à l'ail c'est bon pour le sang on dit des fois, et la
Mer c'est plein d'gens qui reviennent jamais.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 6 avril 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans CONTREVERS
commenter cet article

commentaires

Recherche