Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 03:08

RENTRER EN RESISTANCE

 

1.
Le piano, quelle boîte à mélancolie... Des fois, j'en brûlerais.

 

2.
La crise économique oblige à rentrer en résistance. A se méfier des lieux publics, de la tentation de discourir, des cafés et des filles, et bientôt, si ça continue, il sera préférable de toujours l'avoir sur soi, son passeport.

 

3.
Nous descendons de yeux fermés et nous nous prétendons lucides.

 

4.
Rien de plus résistant que le doute. C'est une citadelle où la vérité ne pénètre que par éclairs.

 

5.
Croire, c'est faire de l'être un symptôme.

 

6.
A quoi est comparée à la page 71 de "Tintin et les forces obscures" (Le Point/Historia, Hors-Série, 2013) la désagrégation de l'île étrange de L'Etoile mystérieuse ?
- A un mol bonbon, genre carré de chocolat fondant dans le café. Forces obscures et caramel mou. Ce rapprochement m'amuse.

 

7.
Les oeuvres sont des sacs d'échos qui se répondent, s'entrechoquent, s'allument tour à tour à la façon d'une guirlande lumineuse. Ce ne sont que des jeux pour lesquels nous nous fascinons comme s'ils étaient pleins d'une science cachée.

 

8.
Entre Dieu et les corps, il y a tout un tas de mots.

 

9.
Et puis, en fin de compte, nous ne pourrons plus sourire. Nous serons des rires arrêtés. C'est qu'il ne rigole pas, le Père Néant.

 

10.
L'idéal, c'est de se laisser enivrer par la monotonie, prendre plaisir à la routine et détester l'incident comme un mot de trop dans un texte.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 6 octobre 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche