Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 13:25

SONNER DEUX N DISSONER UN SEUL COMME POUR L'ANE

 

1.
Sonner prend deux "n", dissoner, un seul. Je fais souvent l'erreur. Pourtant, "âne" ne prend qu'un "n".

 

2.
Tiré de Tristan Corbière: "N'as-tu d'amour que dans la tête ?"; être "pluvieuse comme un dimanche"; "intriguer des songes"
(cf "Insomnie").

 

3.
Il est remarquable que, bien que n'ayant jamais d'amour que dans la tête, bon nombre d'entre nous arrivent à mener une vie de couple sinon enviable, du moins estimable.

 

4.
Ses longs cheveux, son air morne, lui donnaient l'air d'une "pluvieuse comme un dimanche", et aussi d'une pharmacie fermée.

 

5.
Les songes, ces intrigues inexplicables, inextricables, ces noeuds coulants d'ombres glissant le long des murs.

 

6.
Je m'étonne souvent de mon goût pour la musique, cette suite de sons sans paroles sur lesquelles je pourrais écrire.

 

7.
Il me semble parfois que ma vie se déroule entre deux phrases, lesquelles me prennent tant de temps que c'en est risible.

 

8.
Tiré de Tristan Corbière: "Nous crevions devant l'horizon"; "ça m'amuse de jouer mes airs"; "Avec la troupe des Guignols" (cf "La pastorale de Conlie par un mobilisé du Morbihan").

 

9.
Même devenus aveugles et très vieux, nous finissons toujours par crever devant un horizon qui soudain s'abolit.

 

10.
A la question du pourquoi que j'écris, je répondrai volontiers comme le joueur de biniou du poème de Corbière: "ça m'amuse de jouer mes airs".

 

11.
Quoi qu'on fasse, il y a toujours un moment où l'on se dit: "Mais qu'est-ce que je fous là, au milieu de tous ces guignols ?"

 

12.
Tiré de Tristan Corbière: "Pas d'éperon, ni de cravache"; "Va : je ne suis pas cavalier"; "J'ai la tête dans ta crinière" (cf "A ma jument souris").

 

13.
Je n'ai ni éperon, ni cravache, mais un chapon et une vache; ce qui fatigue bien mon cheval.

 

14.
Je ne suis point cavalier, étant depuis longtemps tombé de mon cheval, qu'est bien loin maintenant, avec bien de mes illusions.

 

15.
Avoir la tête dans la crinière, c'est ce qui finit par arriver quand on tarde trop longtemps avant d'aller se faire couper la tignasse.

 

16.
"J'agace du bout de ma botte
Ta patte d'acier fin qui trotte."
(Tristan Corbière, "A ma jument Souris")

 

On dirait les paroles d'une chanson écrite par un gus tombant sur un nanorobot espion en forme d'araignée, ou par un extraterrestre genre megagone qui s'amuse avec un explorer bidule de chez nous. Vous me direz qu'un extraterrestre qui rimerait comme Corbière, c'est curieux. Oui, je trouve aussi.

 

17.
Avoir "patte d'acier fin": J'écoute la musique de Bernard Parmegiani, le genre d'électroacoustique qui m'évoque des créatures aux pattes d'acier fin circulant trottinant dans des architectures à géométrie variable.

 

18.
Tirés de "Fleur d'art" de Tristan Corbière :
"Si tu n'étais fausse, eh, serais-tu vraie ?"
Et aussi :
L'amour est un duel : - bien touché ! Merci !"

 

19.
Si nous n'étions si faux, je me demande si nous en serions plus vrais ?

 

20.
Si l'amour est aveugle, et s'il est aussi un duel, vous voyez pas l'massacre !

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 27 décembre 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans TRISTAN CORBIERE EN POETE PUNK
commenter cet article

commentaires

Recherche