Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 18:10

SOUVENT SOMBRES ET FUMEUX

 

1.
Ou l'on guérit, ou l'on se perfectionne. Il n'y a que les héros et les Saints qui conjuguent les deux.

 

2.
Les Saints, des malades parfaits.

 

3.
Artaud fut un grand poète par défaut qui surpassa bien des poètes par vocation.

 

4.
Les poètes qui croient que la poésie peut changer le monde se sont trompés de vocation. Ils auraient dû se faire peintres naïfs.

 

5.
J'aime écrire des brefs ; cela me donne l'impression de penser par éclairs. A la façon des fous de Cioran ou d'un habité par l'orage.

 

6.
La fascination est une éclipse de l'esprit. Seule brille alors, et d'une lumière noire, ce qui tant nous fascine.

 

7.
Quand j'écris, le temps passe si vite que j'ai l'impression de courir vers ma tombe.

 

8.
Ecrire, fumer, boire du café :  c'est ainsi que je me consume.

 

9.
En raison de mon tabagisme et de ma consommation abondante de café, je ne doute pas qu'il se trouvera quelque critique pour écrire que mes écrits sont souvent sombres et fumeux.

 

10.
Je me demande si Raymond Queneau m'aurait compté au nombre de ses fous littéraires et autres scribes excentriques.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 18 octobre 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche