Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 08:30

TIRER SUR LES OS

"tirer sur les os" : expression intéressante en ce sens qu'elle souligne que l'on abat jamais que des squelettes qui marchent. L'incipit de la traduction française par Michel Le Houbie, sous le titre La plume empoisonnée, du roman d'Agatha Christie The Moving Finger (traduction parue au Club des Masques) est, à cet égard, assez significative ; je cite, deux points ouvrez les esgourdes :
"Mon plâtre enlevé, après que les médecins m'eurent tiré sur les os autant que le coeur leur disait, après que les infirmières, me parlant comme à un"... là je suspends la citation, histoire d'être pas accusé de longueur inopportune autant que plagiaire, et j'adapte : me parlant comme à un reniflard en bas âge, les fées carabines, après qu'elles m'eurent incité à n'user de mes guibolles qu'avec la prudence bien connue du potage au moment où l'on y ajoute des croûtons, Marcus Kent (en français, Marc Île-de-France) proclama alors que, désormais, je me devais de me mettre au vert, auprès des pommiers fleuris et du ciel aux p'tits oiseaux.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 15 décembre 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans NOTES POUR UN LEXIQUE CRITIQUE
commenter cet article

commentaires

Recherche