Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 18:56

TONNERRE ET SPECTACLE

1.
Une sensation la douleur une
Sensation qui résiste à la gomme
Qui prend le temps au corps qui
Ne veut pas écrit Cioran qui ne
Veut pas quoi donc qu'il ne voulait
Pas Cioran s'effacer car l'être est destiné à
S'effacer pour laisser passer
Une foule d'autres êtres
Sensation oui moi aussi j'aime cette
Ambitieuse qui vibre en nous ses gencives.

2.
Une sensation, la douleur, une sensation qui résiste à la gomme, qui flanque en nous ses crayons, ses traits, ses pointes.

3.
Qui prend le temps au corps qui veut nous assimiler à ce temps comme si elle voulait l'abolir.

4.
Veut pas quoi donc qu'on veut ? S'effacer ? C'te bonne blague ! L'univers, du papier noirci de signes qui se prennent pour des preuves.

5.
Pas s'effacer ? Bah ! l'être est destiné à s'effacer, évidemment, faut bien les laisser passer, nos semblables, nos frères, nos gommes.

6.
Je me souviens du roman "Les Gommes" de Robe-Grillet comme d'une variation assez ennuyeuse sur quelques motifs plus ou moins inspirés par l'univers de Simenon.

7.
Une foule d'autres êtres... Ah! Ils me traversent ! Ce sont les "Grands Transparents" ! Ils n'existent pas et tissent la pluie.

8.
Elle croyait aux invisibles qui profitent de la nuit pour nous couvrir de rêves et sucer notre conscience.

9.
Du sable de sa conscience s'était levé quelque enchanteur invisible, imprévisible, malveillant.

10.
Sensation, oui moi aussi j'apprécie cette ambitieuse qui croit tracer un chemin parmi toutes les croix des instants révolus.

11.
Le mot "tonnerre": un coup suivi d'un grondement qui roule dans un lointain de "e" muet.

12.
L'exclamation teutonne "Donnerwetter": le second fragment en écho au premier, comme on entend le coup et son double, la foudre et sa syncope blanche.

13.
Cioran et le temps, longue lame contre bref couteau.

14.
Cioran, le retour au Doute comme on revient au pays.

15.
"Exister est un plagiat" écrit Cioran. Certes, et c'est même le plagiat d'un auteur qui n'existe pas.

16.
A chaque fois que j'entends délirer mystiquement, lyriquement, politiquement, je vais me chercher dans la caboche la lucidité de deux ou trois aphorismes de Cioran; alors, je puis respirer.

17.
Ils parlent de vrais livres comme si on pouvait noircir deux
ou trois cent pages sans mentir.

18.
"J'ai des commandeurs dans la tête" me dit-il, induisant aussitôt chez moi l'image d'un cerveau relié à des fils que remuent de petites mains mécaniques.

19.
Ne pas écrire revient pour moi à me renvoyer à ces démons qui attendent patiemment que le rideau tombe sur mon spectacle de syllabes.

20.
Même les démons peuvent faire preuve d'une patience d'ange quand il s'agit d'attendre que nous choisissions la mauvaise solution.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 23 décembre 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans CIORAN
commenter cet article

commentaires

Recherche