Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 21:50

UN CAVALIER NOIR EST-IL PASSÉ ?

 

Un cavalier noir est-il passé des ombres sur
Son visage stries traits zébrures biffures &
Griffures sa face en est labourée constellée
Qu'on dirait bien qu'elle porte un masque sa
Face un masque de chair y a des gens ils ont
Ce genre énigmatique mystérieux des tombeaux
Des secrets des masques de chair qui passent
Entre vos bouches comme on passe entre nœuds
des vipères celles des trottoirs des rideaux
Dont la langue remue au rythme de la tête et
Comme foudre retenue au rythme de leurs yeux
fixes fixes fixxxxxxes je l'fais ici siffler
Le x de fixes car ça me fascine c't'image de
La tête de serpent se balançant lentement et
Prête à jaillir à vous enfoncer ses crochets
Pis t'es mort vignette de bande dessinée que
Vous me direz bin oui la bande dessinée v'là
Quelque chose qui me plaît la virtuosité des
Récits graphiques par exemple le dessinateur
Roosevelt prenez l'album « L'Horloge » voilà
Qui remet les pendules à l'heure non dans le
Genre magnifique du crayon bon juste pour le
Côté anecdotique il y a dans c'te Horloge la
Mention d'une «liqueur aux cornes de démons»
Cette démoniaque liqueur mon serpent de tout
A l'heure voilà qui me met dans le coeur une
Souvenance de musique à la The Residents une
Grincerie électro-acoustique & d'électriques
Guitares le maléfique balai à flanquer toute
Fée au feu très réel « pour essayer d'écrire
de nouvelles histoires » qu'elle dit dans la
Téloche la bouche « pour essayer d'écrire de
Nouvelles histoires » faudra faudrait qu'j'y
Songe que me dit ma tête coupée tout au fond
De mon verre.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 11 janvier 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans VERS JUSTIFIÉS
commenter cet article

commentaires

Recherche