Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 10:55

COMME SI LA NUIT NE LEUR SUFFISAIT PLUS

Et dans la pluie qui ne cesse pas c’est
Qu’il y a les fantômes qu’ça en devient
Ennuyeux tous ces fantômes en promenade
En plein jour à faire du lèche-vitrines
Avec dans des sourires sans dents leurs
Langues gonflées vraiment gênant toutes
Ces manifestations de l’outre-tombe que
En plus il pleut qu’ça ne cesse plus et
L’on ne sait pas pourquoi en plus c’est
Comme si la nuit ne leur suffisait plus
Comme s’ils étaient les passagers de la
Pluie il y a celui qui n’a plus de tête
Et qu’une voix toujours appelle et donc
Il va partout où sa voix le mène il y a
La pâle qui cherche son fiancé les yeux
Perdus dans on n’sait quoi pas d’ici il
Y a le chevalier qui braille que revenu
De guerre qu’il est avec ses tripes qui
Débordent de ses mains et dans la pluie
Qui ne cesse pas il y a du sang sur les
Murs qui trace des lettres que la pluie
Tandis que défilent les fantômes efface

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 13 décembre 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by PATRICE HOUZEAU - dans VERS JUSTIFIES
commenter cet article

commentaires

Recherche